The Holy See
back up
Search
riga

 MESSE AVEC ORDINATIONS PRESBYTÉRALES

HOMÉLIE DU SAINT PÈRE

Dimanche 14 mai 2000
37ème Journée Mondiale des vocations


1. "Je suis le bon pasteur" (Jn 10, 11.14).

Aujourd'hui, cette parole du Christ retentit dans toute l'Eglise. Lui, le Seigneur, est le Pasteur qui donne la vie pour son troupeau. En Lui se réalise la promesse faite par le Dieu d'Israël à travers la bouche des prophètes:  "Voici que j'aurai soin moi-même de mon troupeau et je m'en occuperai" (Ez 34, 11).

En ce dimanche, communément appelé "Dimanche du Bon Pasteur", l'Eglise célèbre la Journée mondiale de Prière pour les Vocations. Et je suis heureux d'ordonner, précisément en ce jour, vingt-six nouveaux prêtres du diocèse de Rome. Ce sont les prêtres de l'An 2000, choisis pour annoncer l'Evangile dans notre diocèse. A vous, très chers candidats, j'adresse mon salut le plus cordial, que j'étends à ceux qui vous entourent au cours de cet inoubliable moment de votre existence, vos proches, vos éducateurs et vos amis.


2. "Le Bon Pasteur offre la vie pour ses brebis" (Jn 10, 11). Le Christ paît le Peuple de Dieu avec la force de l'amour, s'offrant lui-même en sacrifice. Il accomplit sa mission de Pasteur en devenant l'Agneau immolé. Sacerdos et hostia. Cependant, personne ne l'oblige:  c'est lui-même qui offre sa propre vie, en liberté absolue, pour la reprendre à nouveau (cf. Jn 10, 17) et gagner ainsi, "pour nous", là où nous étions condamnés à la défaite. "Agnus redemit oves".

Il est "la pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs et qui est devenue la tête d'angle" (cf. Ps 117, 22; Ac 4, 11). Telle est l'oeuvre merveilleuse de Dieu, qui a exalté son Fils en lui conférant "le nom qui est au-dessus de tout autre nom" l'unique dans lequel il est établi que nous pouvons être sauvés (cf. Ac 4, 12).

Très chers diacres, au nom de Jésus-Christ, Bon Pasteur, vous êtes aujourd'hui consacrés prêtres.

3. "Rendez grâce à Yahvé car il est bon, car éternel est son amour" (Ps 117, 1.29).
Très chers ordinands, vous devenez des prêtres au cours du grand Jubilé, en l'"année de la miséricorde du Seigneur" (Is 61, 2). La grâce intarissable du Sacrement vous transformera intérieurement, afin que votre vie, liée pour toujours à celle du Christ Prêtre, devienne un chant d'amour à Dieu:  "Misericordias Domini in aeternum cantabo" (Ps 88, 2).

Le mystère de l'amour divin, créateur et rédempteur, qui s'est révélé dans l'incarnation du Verbe et qui s'est accompli dans son sacrifice pascal, est si grand qu'il remplit de façon surabondante chacune de vos journées et chaque moment de votre ministère. Puisez constamment à ce mystère, en particulier au cours de la célébration de la Messe, l'énergie spirituelle pour remplir fidèlement votre mission. Au moyen de vos mains, le Bon Pasteur continuera à offrir sa vie de façon sacramentelle pour le salut du monde, en attirant chacun à Lui et en invitant tout le monde à accueillir l'étreinte de l'unique Père. Soyez toujours conscients et reconnaissants de ce don que la Providence vous accorde aujourd'hui.

Dans quelques instants, l'Eglise exhortera chacun de vous:  "Rends-toi compte de ce que tu feras / imite ce que tu célébreras, / conforme ta vie / au mystère de la Croix du Christ Seigneur" (Rite). Conformez votre vie au mystère de la Croix du Christ!

C'est le Christ qui sauve et qui sanc-tifie, et vous prenez une part directe à son oeuvre, dans la mesure de l'intensité de votre union avec Lui. Si vous restez en Lui, vous porterez beaucoup de fruit; sans Lui, en revanche, vous ne pouvez rien faire (cf. Jn 15, 5). Il vous a choisis, et aujourd'hui, il vous "constitue", afin que vous alliez et que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure (cf. Jn 15, 16).


4. Chers diacres, vous appartenez au diocèse de Rome, et vous avez accompli votre formation dans les séminaires de cette Eglise:  le grand séminaire romain, l'"Almo Collegio Capranica", le "Redemptoris Mater" et celui des Oblats du Divin Amour. Je désire remercier ceux qui vous ont accompagnés et guidés sur le chemin qui vous a conduits jusqu'ici. Je pense à vos parents qui, à travers l'exemple et les con-seils, vous ont aidés dans vos choix de vocation. Je pense aux responsables de votre préparation théologique, spirituelle et pastorale, les Supérieurs des séminaires romains, que j'encourage de tout coeur à poursuivre le généreux engagement dans leur service, afin que l'Eglise de Rome soit enrichie de nombreux prêtres bien formés. La joie de vous voir devenir des prêtres toujours fidèles à votre mission sera la plus grande récompense pour tous.

En outre, votre exemple encourage d'autres jeunes à suivre le Christ avec la même disponibilité. C'est pourquoi nous prions en cette Journée consacrée aux Vocations:  puisse le "Maître de la moisson" continuer à appeler des ouvriers pour le service de son Royaume, car "la moisson est abondante" (Mt 9, 37).


5. Chers ordinands, que la Très Sainte Vierge, modèle de tout appel à une consécration spéciale dans l'Eglise, veille sur votre vocation. En ce moment, le Christ vous confie à nouveau à Elle, en répétant à chacun de vous les paroles que, du haut de la Croix, il adressa à l'Apôtre Jean:  "Voici ta Mère!" (Jn 19, 27).

Je vous confie, ainsi que votre ministère, à la Salus Populi Romani. Elle saura vous guider, jour après jour, pour devenir une seule chose avec le Bon Pasteur, en particulier lors de la célébration quotidienne de l'Eucharistie.

Et Toi, "Bon Pasteur, Pain véritable, nourris-nous et défends-nous" pour effectuer un service toujours plus généreux dans ton Eglise, qui oeuvre dans le monde pour le salut de l'humanité. Amen.

 

top