The Holy See
back up
Search
riga

 VISITE PASTORALE À LA PAROISSE ROMAINE SANT’ENRICO

HOMÉLIE DU PAPE JEAN PAUL II

Ier Dimanche de Carême
17 février 2002

 

1. "Pardonne-nous, Seigneur:  nous avons péché". L'invocation du Psaume responsorial, qui vient de retentir dans notre assemblée, exprime de manière significative le sentiment qui nous anime en ce premier dimanche de Carême. Nous nous trouvons au début d'un itinéraire particulier de pénitence et de conversion. Nous nous rendons compte qu'il s'agit d'une occasion favorable pour reconnaître le péché, qui assombrit notre relation avec Dieu et avec nos frères. "Car mon péché, moi, je le connais - proclame le Psalmiste -, ma faute est devant moi sans relâche; / contre toi, toi seul, j'ai péché, / ce qui est coupable à tes yeux, je l'ai fait" (Ps 50, 5-6).

La signification du péché et les con-séquences qu'il produit dans la vie de l'homme sont également révélées dans la page du Livre de la Genèse, que nous venons d'entendre (cf. Gn 3, 1-7). Nos ancêtres cédèrent aux flatteries du tentateur, interrompant brusquement le dialogue de confiance et d'amour qu'ils avaient avec Dieu. Le mal, la souffrance et la mort entrèrent ainsi dans le monde, et il faudra attendre le Sauveur promis pour rétablir, d'une façon plus admirable encore, le plan originel du Créateur (cf. Ibid., 3, 8-24).

2. Le Messie n'échappe pas à l'action insidieuse du Malin, comme le rapporte saint Matthieu dans la page de l'Evangile d'aujourd'hui:  "Alors Jésus fut emmené au désert par l'Esprit, pour être tenté par le diable" (Mt 4, 1). Dans le désert, il est soumis à la triple tentation de satan, à laquelle il résiste cependant de façon décidée. Jésus répète avec fermeté qu'il n'est pas licite de mettre Dieu à l'épreuve; il n'est pas permis de rendre un culte à un autre dieu; on ne peut pas décider soi-même de son propre destin. La référence ultime de chaque croyant est la Parole qui sort de la bouche du Seigneur.

Dans ces quelques lignes se dessine le programme de notre chemin quadragésimal. Nous sommes appelés nous aussi à traverser le désert du quotidien, en affrontant la tentation fréquente de nous éloigner de Dieu. Nous sommes invités à imiter l'attitude du Seigneur, qui choisit de façon décidée l'obéissance à la Parole du Père céleste et qui, de cette façon, rétablit la hiérarchie des valeurs selon le projet divin originel.

3. Très chers frères et soeurs de la paroisse "Sant'Enrico"! Votre paroisse est la trois cent-et-unième paroisse romaine que j'ai la joie de visiter, en poursuivant mon pèlerinage pastoral à travers notre diocèse. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le souligner, ces rencontres dominicales attendues m'offrent une occasion particulière d'"exercer de manière très concrète ma mission d'Evêque de Rome, Successeur de l'Apôtre Pierre" (Lettre au Cardinal Camillo Ruini, in L'Osservatore Romano, 16 décembre 2001).

Je salue le Cardinal-Vicaire, l'Evêque auxiliaire du Secteur, Mgr Dieci, votre curé zélé, Dom Romano Esposito, et les jeunes Vicaires paroissiaux. J'exprime une pensée reconnaissante à tous ceux qui m'ont souhaité la bienvenue au début de cette célébration et je salue ensuite les membres du Conseil pastoral, du Conseil pour les Affaires économiques et des divers groupes paroissiaux. Je salue avec affection chacun de vous qui êtes ici présents, et j'étends ma pensée à tous les membres de cette communauté chrétienne, jeune et prometteuse, ainsi qu'à tous les habitants du quartier.

4. Votre communauté est une jeune communauté,  née  en 1998 de la paroisse-mère  "Sant'Alessandro".  Elle  est constituée en grande partie de nouvelles familles, qui se sont installées dans ce quartier au cours de la dernière décennie. Ce n'est que depuis juin 1999 qu'elle est pourvue d'une véritable Eglise paroissiale. Elle est peuplée par de nombreux, de très nombreux enfants et jeunes, qui en font un quartier joyeux et vivant.

Je pense à ceux qui participent aux groupes de la "Jeunesse mariale ardente" (G.A.M), à ceux qui suivent l'itinéraire vers la redécouverte du Baptême, au groupe de la Caritas et au Centre d'écoute pour les personnes âgées et les étrangers, à la "Communauté d'amour", qui désire aider les jeunes époux et les fiancés à vivre le sacrement chrétien du Mariage. Je pense à ceux - lecteurs, servants de messe et membres du choeur - qui contribuent à rendre les célébrations liturgiques vivantes et communicatives.

En outre, je sais que vous travaillez pour aider les familles et que vous vous souciez de l'éducation des enfants, en particulier de ceux qui s'apprêtent à recevoir les Sacrements de l'initiation chrétienne, ainsi que de ceux qui fréquentent le Patronage. Inviter les parents, alors que l'on propose la catéchèse à leurs enfants est, sans aucun doute, une voie excellente pour aider les familles à vivre ensemble les rendez-vous sacramentels.

Je sais que vous vous préparez avec une même générosité à collaborer aux diverses initiatives que le diocèse de Rome a en programme:  le Congrès ecclésial sur le thème des vocations, qui se tiendra en juin, ainsi que les autres rencontres prévues, à commencer par celle des jeunes sur la Place Saint-Pierre, le 21 mars prochain. Poursuivez sur cette voie et Dieu rendra fructueux vos efforts pour le bien de tous.

5. "Comme en effet par la désobéissance d'un seul homme la multitude a été constituée pécheresse, ainsi par l'obéissance d'un seul la multitude sera-t-elle constituée juste" (5, 19). Cette parole consolante de l'Apôtre Paul aux Romains nous réconforte sur notre chemin spirituel. Sur le monde, souvent dominé par le mal et par le péché, la lumière du Christ resplendit de façon victorieuse. A travers sa passion et sa résurrection, Il a vaincu le péché et la mort, en ouvrant aux croyants les portes du salut éternel. Tel est le message encourageant qui se dégage de la liturgie d'aujourd'hui.
Pour participer pleinement à la victoire du Christ, il faut cependant s'engager à changer, à la lumière de la Parole de Dieu, sa propre façon de penser et d'agir.

"Dieu, crée pour moi un coeur pur, restaure en ma poitrine un esprit ferme" (Ps 50, 12). Faisons nôtre cette invocation du Psalmiste. Il s'agit d'une prière plus que jamais opportune en ce temps de Carême.

Seigneur, crée en nous un coeur nouveau! Renouvelle-nous dans ton amour! Vierge Marie, obtiens pour nous un coeur nouveau et un esprit ferme. Nous parviendrons ainsi à célébrer la Pâque, renouvelés et réconciliés avec Dieu et avec nos frères.

 

 

© Copyright 2002 - Libreria Editrice Vaticana

 

top