The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE À TORONTO,
À CIUDAD DE GUATEMALA ET À CIUDAD DE MÉXICO  

XVIIème JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE

CÉLÉBRATION EUCHARISTIQUE

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II

Toronto - Downsview Park, dimanche 28 juillet 2002

 

«Vous êtes le sel de la terre...
Vous êtes la lumière du monde
» (Mt 5, 13.14)

Chers jeunes de la XVII Journée mondiale de la Jeunesse,
Chers frères et soeurs!

1. Sur une montagne proche du lac de Galilée, les disciples de Jésus étaient à l'écoute de sa voix douce et pressante: douce comme le paysage même de la Galilée, pressante comme un appel à choisir entre la vie et la mort, entre la vérité et le mensonge. Le Seigneur prononça alors des paroles de vie qui seraient appelées à résonner pour toujours dans le coeur des disciples.

Aujourd'hui, il vous adresse les mêmes paroles, jeunes de Toronto, de l'Ontario et de tout le Canada, des Etats-Unis, des Caraïbes, de l'Amérique de langue espagnole et portugaise, de l'Europe, de l'Afrique, de l'Asie et de l'Océanie. Ecoutez la voix de Jésus au plus profond de vos coeurs! Ses paroles vous disent qui vous êtes en tant que chrétiens. Elles vous enseignent ce que vous devez faire pour demeurer dans son amour.

2. Jésus offre une chose, "l'esprit du monde" en offre une autre. Dans la lecture d'aujourd'hui, tirée de la lettre aux Ephésiens, saint Paul affirme que Jésus nous fait passer des ténèbres à la lumière (cf. Ep 5, 8). Assurément, le grand Apôtre pensait à la lumière qui l'avait aveuglé, lui le persécuteur des chrétiens, sur le chemin de Damas. Quand il avait recouvré la vue, rien n'était plus comme avant. Paul était né de nouveau et, désormais, rien n'aurait pu lui soustraire la joie qui avait inondé son âme.

Chers jeunes, vous êtes vous aussi appelés à être transformés. "Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d'entre les morts, et le Christ t'illuminera" (Ep 5, 14):  c'est encore Paul qui parle.
"L'esprit du monde" offre de multiples illusions, de nombreuses parodies du bonheur. Il n'est sans doute pas de ténèbres plus épaisses que celles qui s'insinuent dans l'âme des jeunes lors-que de faux prophètes éteignent en eux la lumière de la foi, de l'espérance et de l'amour. La tromperie la plus grande, la source la plus importante de malheur consistent dans l'illusion de trouver la vie en se passant de Dieu, d'atteindre la liberté en excluant les vérités morales et la responsabilité personnelle.

3. Le Seigneur vous invite à choisir entre ces deux voix, qui sont en compétition pour s'emparer de votre âme. Ce choix constitue la substance et le défi de la Journée mondiale de la Jeunesse. Pourquoi vous êtes-vous rassemblés ici de toutes les parties du monde? Pour dire ensemble au Christ: "Seigneur, vers qui pourrions-nous aller?" Qui, qui a les paroles de la vie éternelle? "Tu as les paroles de la vie éternelle" (Jn 6, 68). Jésus, l'ami intime de chaque jeune, a les paroles de la vie.

Le monde dont vous hériterez est un monde qui a désespérément besoin d'un sens renouvelé de la fraternité et de la solidarité humaine. C'est un monde qui a besoin d'être touché et guéri par la beauté et par la richesse de l'amour de Dieu. Le monde actuel a besoin de témoins de cet amour. Il a besoin que vous soyez le sel de la terre et la lumière du monde. Le monde a besoin de vous, le monde a besoin de sel, de vous comme sel de la terre et lumière du monde.

4. Le sel est utilisé pour conserver et maintenir saine la nourriture. En tant qu'apôtres du troisième millénaire, il vous revient de conserver et de maintenir vive la conscience de la présence de Jésus-Christ, notre Sauveur, en particulier dans la célébration de l'Eucharistie, mémorial de sa mort rédemptrice et de sa résurrection glorieuse. Vous devez maintenir vive la mémoire des paroles de vie qu'il a prononcées, des merveilleuses oeuvres de miséricorde et de bonté qu'il a accomplies. Vous devez sans cesse rappeler au monde que "l'Evangile est la puissance de Dieu qui sauve" (cf. Rm 1, 16).

Le sel assaisonne et donne du goût à la nourriture. En suivant Jésus, vous devez changer et améliorer la "saveur" de l'histoire humaine. Par votre foi, votre espérance et votre amour, par votre intelligence, votre courage et votre persévérance, vous devez humaniser le monde dans lequel nous vivons. Isaïe indiquait déjà dans la première lecture d'aujourd'hui le moyen d'y parvenir:  "Faire tomber les chaînes injustes... partager ton pain avec celui qui a faim... [faire disparaître] le geste de menace et la parole malfaisante... Alors ta lumière se lèvera dans les ténèbres" (Is 58, 6-10).

5. Même une petite flamme qui vacille soulève le lourd manteau de la nuit. Combien plus de lumière pourrez-vous faire tous ensemble, si vous êtes proches les uns des autres dans la communion de l'Eglise! Si vous aimez Jésus, aimez l'Eglise! Ne vous découragez pas devant les fautes et les manquements de certains de ses fils! Le préjudice causé par certains prêtres et religieux à des personnes jeunes et fragiles nous remplit tous d'un profond sentiment de tristesse et de honte. Mais pen-sez à la grande majorité des prêtres et des religieux qui vivent généreusement leur engagement, et dont l'unique désir est de servir et de faire le bien! Aujourd'hui, il y a ici beaucoup de prêtres, de séminaristes et de personnes consacrées:  soyez proches d'eux et soutenez-les! Et si, au plus profond de votre coeur, vous entendez résonner le même appel au sacerdoce ou à la vie consacrée, n'ayez pas peur de suivre le Christ sur la voie royale de la Croix! Dans les moments difficiles de l'histoire de l'Eglise, le devoir de la sainteté devient encore plus urgent. Et la sainteté n'est pas une question d'âge. La sainteté, c'est vivre dans l'Esprit Saint, comme l'ont fait Kateri Tekakwitha, ici en Amérique, et de nombreux autres jeunes.

Vous êtes jeunes, le Pape est âgé, avoir 82 ou 83 ans de vie, ce n'est pas pareil que 22 ou 23 ans. Mais le Pape fait encore siennes vos attentes et vos espérances. Jeunesse de l'esprit, jeunesse de l'esprit! Même si j'ai vécu des moments de profondes ténèbres, sous de durs régimes totalitaires, j'ai vu assez de choses pour être convaincu de manière inébranlable qu'aucune difficulté, qu'aucune peur n'est assez grande pour étouffer complètement l'espérance qui jaillit éternellement dans le coeur des jeunes.

Vous êtes notre espérance, les jeunes sont notre espérance. Ne laissez pas mourir cette espérance! Pariez votre vie sur elle! Nous ne sommes pas la somme de nos faiblesses et de nos échecs; au contraire, nous sommes la somme de l'amour du Père pour nous et de notre capacité réelle à devenir l'image de son Fils.

6. Je termine par une prière: 

Seigneur Jésus Christ,
garde ces jeunes dans ton amour.
Fais qu'ils entendent ta voix
et qu'ils croient à ce que tu dis,
car toi seul
as les paroles de la vie éternelle.

Apprends-leur
comment professer leur foi,
comment
faire don de leur amour,
comment
communiquer
leur espérance aux autres.

Fais d'eux
des témoins crédibles de ton Evangile,
dans un monde qui a tant besoin
de ta grâce qui sauve.

Fais d'eux
le nouveau peuple des Béatitudes,
pour qu'ils soient le sel de la terre
et la lumière du monde
au début
du troisième millénaire chrétien.

Marie, Mère de l'Eglise,
protège et guide
ces jeunes hommes
et ces jeunes femmes
du vingt-et-unième siècle.

Tiens-les tous serrés
contre ton coeur maternel. Amen.

 

© Copyright 2002 - Libreria Editrice Vaticana

 

top