The Holy See
back up
Search
riga

 MESSE  DANS LA CHAPELLE SIXTINE
ET ADMINISTRATION DU SACREMENT DU BAPTÊME

HOMÉLIE DU PAPE JEAN PAUL II

Fête du Baptême du Seigneur
Dimanche 12 janvier 2003 

 

1. "Cherchez Yahvé pendant qu'il se laisse trouver, invoquez-le pendant qu'il est proche" (Is 55, 6).

Ces paroles, tirées de la deuxième partie du Livre d'Isaïe, retentissent en ce dimanche qui conclut le temps de Noël. Elles constituent une invitation à approfondir la signification que possède pour nous la fête d'aujourd'hui du Baptême du Seigneur.

Revenons en esprit sur les rives du Jourdain, où Jean-Baptiste administre un baptême de pénitence, en exhortant à la conversion. Jésus se présente lui aussi au Précurseur, transformant par sa présence ce geste de pénitence en une manifestation solennelle de sa divinité. A l'improviste, une voix retentit du ciel:  "Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur" (Mc 1, 11), et l'Esprit descend sur Jésus sous la forme d'une colombe.

En cet événement extraordinaire, Jean voit se réaliser ce qui avait été prédit à propos du Messie, né à Bethléem, adoré par les pasteurs et par les Rois Mages. C'est précisément Lui qui a été annoncé par les prophètes, le Fils bien-aimé du Père, que nous devons chercher alors qu'il se laisse trouver, et que nous devons invoquer alors qu'il est proche de nous.

A travers le Baptême, chaque chrétien le rencontre de manière personnelle:  il est inséré dans le mystère de sa mort et de sa résurrection, et il reçoit une vie nouvelle, qui est la vie même de Dieu. Quel grand don et quelle grande responsabilité!

2. La liturgie nous invite aujourd'hui à puiser "dans l'allégresse aux sources du salut" (Is 12, 3); elle nous exhorte à revivre notre Baptême, en rendant grâce pour les nombreux dons reçus.

C'est avec ces sentiments que je m'apprête, comme c'est désormais la tradition, à administrer le sacrement du Baptême à plusieurs nouveau-nés, dans cette merveilleuse Chapelle Sixtine, où le pinceau de grands artistes a représenté les moments essentiels de notre foi. Ces enfants provenant en grande partie d'Italie, mais aussi de Pologne et du Liban, sont au nombre de vingt-deux.

Je vous salue tous, chers frères et soeurs, qui avez voulu prendre part à cette célébration suggestive. Je vous salue en particulier avec une grande affection, chers parents, parrains et marraines, appelés à être pour ces petits enfants les premiers témoins du don fondamental de la foi. Le Seigneur vous confie, en tant que gardiens responsables, leur vie qui est si précieuse à ses yeux. Engagez-vous avec amour afin qu'ils grandissent "en sagesse, en taille et en grâce"; aidez-les à être fidèles à leur vocation.

Dans un instant, vous renouvellerez, également en leur nom, la promesse de lutter contre le mal et d'adhérer pleinement au Christ. Que votre existence soit toujours marquée par cet engagement généreux!

3. Soyez également conscients que le Seigneur vous demande une nouvelle et plus profonde collaboration:  c'est-à-dire qu'il vous confie la tâche quotidienne de les accompagner sur le chemin de la sainteté. Efforcez-vous d'être vous-mêmes des saints afin de guider vos enfants vers ce but élevé de la vie chrétienne. N'oubliez pas que, pour être saints, "il faut un christianisme qui se distingue avant tout dans l'art de la prière" (Lett. apost. Novo millennio ineunte, n. 32).

Que Marie, la Sainte Mère du Rédempteur, qui a accueilli avec une totale disponibilité le projet de Dieu, vous soutienne, en alimentant votre espérance et votre désir de servir fidèlement le Christ et son Eglise. Que la Madone aide en particulier ces enfants, afin qu'ils réalisent jusqu'au bout le projet que Dieu forme pour chacun d'eux. Qu'Elle aide les familles chrétiennes du monde entier à être d'authentiques "écoles de prière", dans lesquelles prier de façon unie constitue toujours plus le coeur et la source de toute activité!

 

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

top