The Holy See
back up
Search
riga

MESSE POUR LES ÉTUDIANTS
 DES UNIVERSITÉS ROMAINES
EN PRÉPARATION À NOËL

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II

  Jeudi 11 décembre 2003

 

1. "Ne crains pas, c'est moi qui te viens en aide" (Is 41, 13). La promesse de Dieu, dont le prophète s'est fait l'écho, a trouvé sa pleine réalisation dans la naissance de Jésus à Bethléem. En Lui, Dieu est devenu l'un de nous! Voilà pourquoi nous n'avons rien à craindre. Le temps de l'Avent, que nous vivons actuellement, nous invite à l'espérance.

Très chers frères et soeurs, la rencontre d'aujourd'hui prend place dans un climat d'attente confiante de la venue du Christ. Tout d'abord, je vous salue tous avec affection, éminents recteurs, professeurs et étudiants des Universités romaines. J'adresse une pensée particulière au Ministre de l'Education, de l'Université et de la Recherche, Mme Letizia Moratti. Je salue les aumôniers des Universités et les délégations nationales de la pastorale universitaire.

Je remercie le Président de la Conférence des Recteurs des Universités italiennes et la représentante des étudiants, qui se sont faits les interprètes des sentiments communs.

2. "Je ferai [...] de la terre aride des eaux jaillissantes" (Is 41, 18). Telle est la grande promesse de Dieu aux indigents et aux pauvres, qui, comme l'affirme le Prophète, "cherchent de l'eau..." car "leur langue est desséchée par la soif" (Is 41, 17). Leur soif rappelle le désir ardent de vérité, de justice et de paix, présent dans l'âme de tout homme.

Les aspirations humaines les plus intimes ne trouvent en effet la plénitude de leur réponse qu'en Dieu. C'est pourquoi je vous encourage, très chers amis, à faire en sorte que votre parcours de formation soit sans cesse soutenu par la recherche de Dieu. Ne vous arrêtez pas face aux doutes et aux difficultés. Dieu, assure le prophète, vous prend "par la main droite" (Is 41, 13), il est à vos côtés. Sa compagnie réconfortante vous rendra plus conscients de la mission que vous êtes appelés à accomplir dans le milieu universitaire.

3. Un grand nombre d'entre vous a participé au Congrès de ces derniers jours, qui a consacré son attention au processus d'intégration européenne. Vous aussi, qui appartenez au monde universitaire, devez offrir votre contribution à ce processus. Les structures sociales, politiques et économiques revêtent certainement une grande importance pour l'unité de l'Europe, mais les aspects humanistes et spirituels, ne doivent en aucun cas être négligés. Il est indispensable que l'Europe d'aujourd'hui sauvegarde son patrimoine de valeurs et reconnaisse que c'est avant tout le christianisme qui a été la force capable de les promouvoir, de les concilier et de les consolider.

4. Noël représente l'occasion privilégiée de souligner l'une des valeurs chrétiennes les plus significatives. Avec la naissance de Jésus, dans la simplicité et la pauvreté de Bethléem, Dieu a redonné une dignité à l'existence de tout être humain; il a offert à tous la possibilité de participer à sa vie divine elle-même. Puisse ce don incommensurable trouver toujours des coeurs prêts à le recevoir!

Je confie à l'intercession maternelle de Marie ce souhait et ce voeu. Qu'Elle protège chacun de vous, ainsi que vos familles et les communautés académiques auxquelles vous appartenez.

Bon Avent et bon Noël!

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

top