The Holy See
back up
Search
riga

 CÉLÉBRATION DES VÊPRES ET DU TE DEUM DE REMERCIEMENT 
POUR LA FIN DE L’ANNÉE 2003

HOMÉLIE DU PAPE JEAN PAUL II

Mercredi 31 décembre 2003

 

1. Te Deum laudamus! C'est ainsi que l'Eglise chante sa reconnaissance à Dieu, alors qu'elle se réjouit encore pour le Noël du Seigneur. En cette suggestive célébration vespérale, notre attention est attirée par la rencontre idéale de l'année solaire avec l'année liturgique, deux cycles temporels qui sous-tendent deux dimensions du temps.

Dans la première dimension, les jours, les mois, les années se succèdent selon un rythme cosmique, dans lequel l'esprit humain reconnaît l'empreinte de la Sagesse divine créatrice. Voilà pourquoi l'Eglise s'exclame:  Te Deum laudamus!

2. L'autre dimension du temps, que la célébration de ce soir nous rappelle, est celle de l'histoire du salut. En son centre et à son sommet se trouve le mystère du Christ. C'est ce que l'Apôtre Paul nous a rappelé il y quelques instants:  "Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils" (Gal 4, 4). Le Christ est le centre de l'histoire et du cosmos; il est le nouveau Soleil apparu dans le monde en naissant "d'en-haut" (cf. Lc 1, 78), un Soleil qui oriente tout vers le but ultime de l'histoire.

Au cours de ces journées, entre Noël et le jour de l'An, ces deux dimensions du temps s'entrecroisent avec une éloquence particulière. C'est comme si l'éternité de Dieu venait rendre visite au temps de l'homme. L'Eternel devient ainsi un "instant" présent, afin que la répétition cyclique des jours et des années ne finisse pas dans le vide du non-sens.

3. Te Deum laudamus! Oui, nous te louons, Père, Seigneur du ciel et de la terre. Nous te remercions car tu as envoyé ton Fils, devenu petit Enfant, pour donner la plénitude au temps. Ainsi as-Tu voulu (cf. Mt 11, 25-26). En Lui, ton Fils unique, tu as ouvert à l'humanité la voie du salut éternel.

Nous élevons vers Toi notre action de grâce solennelle pour les innombrables bienfaits que tu nous a dispensés au cours de l'année. Nous te louons et nous te rendons grâce avec Marie, "qui a donné l'Auteur de la vie au monde" (Antienne de la liturgie).

4. Chers fidèles du diocèse de Rome, il est juste que ma parole s'adresse à présent plus directement à vous! Vous êtes ici pour élever avec le Pape votre louange et votre action de grâce à Dieu, Dispensateur de tout bien.

J'adresse mon salut cordial à chacun de vous. Je l'adresse en particulier au Cardinal-Vicaire, à Mgr le Vice-gérant, aux Evêques auxiliaires et à ceux qui travaillent activement au service de la Communauté diocésaine. Je salue les Autorités italiennes et le Maire de Rome, que je remercie de sa présence appréciée.

L'icône de la Madone "del Divino Amore", précieux don de la communauté de Rome au Pape, se trouve ici avec nous ce soir. Je vous en suis profondément reconnaissant. Dans la couronne de la Vierge ont été enchâssées vingt pierres précieuses, correspondant aux vingt Mystères du Saint Rosaire, après ma demande d'ajouter les cinq Mystères lumineux aux quinze Mystères traditionnels. Je désire que cette icône soit vénérée dans le nouveau sanctuaire de la Madone "del Divino Amore". Je confie en particulier à la Vierge l'engagement pastoral que le diocèse accomplit au cours de ces années en faveur  de la famille, des jeunes et des vocations de consécration spéciale.

Je répète à tous ce que j'ai écrit, en 1981, dans l'Exhortation apostolique Familiaris consortio"L'avenir de l'humanité   passe  à  travers  la   famille!" (n. 86). Je confie à la Mère de Dieu et à saint Joseph, son Epoux, ma prière à Jésus, afin qu'il inspire au diocèse de Rome des actions pastorales adaptées à notre époque, adressées à toutes les familles de la ville et aux jeunes couples qui se préparent au mariage. Puisse la famille correspondre toujours plus pleinement au projet que Dieu forme depuis toujours pour elle!

5. Très chers frères et soeurs, une autre année va bientôt se terminer. Nous nous tournons déjà vers 2004, qui se profile à l'horizon. Sur l'année qui se termine et sur celle qui commencera dans quelques heures nous invoquons la protection maternelle de la Très Sainte Vierge Marie, en lui demandant de continuer à guider notre chemin.

Que la Vierge Marie, Reine de la Paix, obtienne des jours de paix à la ville de Rome, à l'Italie, à l'Europe et au monde entier. Sancta Dei Genitrix, ora pro nobis! Mère du Rédempteur, Madone "del Divino Amore", prie pour nous. Amen!

  

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

 

top