The Holy See
back up
Search
riga

MESSE AVEC LES PAROISSES ROMAINES DE:

San Massimiliano Kolbe al Prenestino
San Patrizio
Santa Maria Mediatrice
Santa Margherita Maria Alacoque

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II

Salle Paul VI
Samedi 20 mars 2004

 

 

1. "Réjouis-toi..." (Antienne d'entrée, cf. Is 66, 10-11).

L'invitation à la joie, qui a retenti au début de la Célébration eucharistique, exprime tout à fait le climat qui caractérise la liturgie d'aujourd'hui. Nous sommes parvenus au quatrième dimanche de Carême, traditionnellement appelé dimanche "Laetare", et nous goûtons déjà, d'une certaine façon, la joie spirituelle de Pâques.

L'exhortation à nous réjouir devient encore plus intime et nous interpelle davantage lorsqu'on écoute le récit évangélique, qui repropose la parabole émouvante "du fils prodigue" (cf. Lc 15, 1-3.11-32). Dans le père, qui embrasse à nouveau son fils "perdu", nous contemplons le visage de Dieu bon et miséricordieux, toujours prêt à offrir son pardon à tous les hommes, source de sérénité et de paix.

2. Très chers frères et soeurs des paroisses "San Massimiliano Kolbe a Via Prenestina", "San Patrizio", "Santa Margherita Alacoque" et "Santa Maria Mediatrice", ouvrons notre coeur à cette parole de salut réconfortante! Je vous accueille tous avec affection. Je salue le Cardinal-Vicaire et je le remercie des paroles courtoises qu'il a voulu m'adresser, se faisant l'interprète des sentiments de toutes les personnes présentes. Je salue Mgr le Vice-gérant, vos curés plein de zèle:  Dom Duilio Colantoni, Dom Arnaldo D'Innocenzo, Dom Salvatore Uras et le Père Tomasz Porzycki de la Société du Christ pour les immigrés polonais. J'étends mon salut aux prêtres et aux diacres qui collaborent avec eux, aux religieux et aux religieuses présents dans certaines de vos paroisses:  en particulier les Pères montfortains, les Soeurs de Saint-Paul de Chartres et les Soeurs réparatrices du Sacré-Coeur. J'embrasse avec affection toutes les personnes ici présentes, avec une pensée spéciale pour les membres des Conseils paroissiaux, les catéchistes, les adhérents aux divers groupes paroissiaux et les jeunes qui fréquentent le catéchisme.

Vos paroisses, situées dans la banlieue Est de Rome, sont appelées à un effort constant d'évangélisation. Je félicite ceux qui, malgré la précarité des structures, fréquentent assidûment les itinéraires de formation chrétienne et de catéchèse, se consacrent au service liturgique et caritatif envers leurs frères dans le besoin, ainsi qu'à la préparation des jeunes au mariage et à la vie familiale.

3. La présence de la communauté paroissiale de "Santa Margherita Maria Alacoque", sur le territoire de laquelle se trouve Tor Vergata, nous ramène en esprit à l'inoubliable rencontre des jeunes à l'occasion de la Journée mondiale de la Jeunesse, en l'An 2000. Au centre de ce mémorable événement, se dressait la Croix de l'Année Sainte de la Rédemption.

Chers jeunes, faites de la Croix votre référence essentielle. Puisez au Christ crucifié et ressuscité le courage d'évangéliser notre monde, tellement tenaillé par les divisions, les haines, les guerres, le terrorisme, mais riche de nombreuses ressources humaines et spirituelles. Je vous attends nombreux, avec les jeunes de Rome et du Latium, au rendez-vous sur la Place Saint-Pierre, le jeudi 1 avril. Nous nous préparerons ainsi à la Journée mondiale de la Jeunesse, qui cette année sera célébrée dans les diocèses le Dimanche des Rameaux.

4. Très chers frères et soeurs réunis ce soir pour la Sainte Eucharistie, je vous invite tous à tourner votre regard vers la Croix. Vous êtes des communautés paroissiales ouvertes et accueillantes. On compte parmi vous de nombreux fidèles latino-américains et polonais. Que ces frères et soeurs se sentent aimés, comme le Christ a aimé et servi chaque homme et chaque femme jusqu'à son propre sacrifice. Tel est le témoignage concret de la foi qui touche également le coeur de ceux qui sont "loin".

5. "Si donc quelqu'un est dans le Christ, c'est une création nouvelle:  l'être ancien a disparu, un être nouveau est là" (2 Co 5, 17). Très chers frères et soeurs, que cette conscience, rappelée par l'Apôtre Paul dans la deuxième lecture, guide votre chemin!

Vivez dans le Christ comme des créatures nouvelles. De votre coeur s'élèvera alors un hymne irréfrénable de louange et d'action de grâce à Celui qui, par le sacrifice de la Croix, nous a rachetés.
Que Marie, présente en pleurs sur le Calvaire, vous obtienne le don d'une conversion véritable, prélude de la joie sans fin promise aux fidèles disciples de son divin Fils. Amen!

 

© Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana

top