The Holy See
back up
Search
riga

MESSE AVEC ORDINATIONS SACERDOTALES 

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II

IV Dimanche de Pâques, 2 mai 2004

 

1. "Le Bon Pasteur, qui a donné sa vie pour ses brebis est ressuscité... Alleluia" (Antienne de communion).

La liturgie nous invite aujourd'hui à tourner notre regard vers le Christ Bon Pasteur. Agnus redemit oves, chante la Séquence de Pâques:  "L'Agneau a racheté son troupeau". Le Fils unique du Père, le Bon Pasteur de l'humanité, mort sur la Croix est ressuscité le troisième jour.

Telle est la Bonne Nouvelle que les Apôtres ont apportée à toutes les nations, en commençant par Jérusalem, animés par la puissance de l'Esprit Saint (cf. Lc 24, 47-49). Telle est l'heureuse annonce qui continue à retentir, au début du troisième millénaire. C'est dans le regard plein de compassion du Christ, Bon Pasteur ressuscité, que trouvent leur origine dans l'Eglise le don et le mystère de la vocation au ministère pastoral.

2. Très chers diacres, qui serez ordonnés prêtres dans quelques instants, c'est de ce même regard d'amour qu'est né votre appel au sacerdoce. Je vous accueille avec affection et je vous salue un par un. Je salue le Cardinal-Vicaire, le Vice-gérant, et les membres du Conseil épiscopal diocésain. Je salue les Recteurs et les Supérieurs du Grand séminaire pontifical romain, du Séminaire diocésain Redemptoris Mater, de l'"Almo Collegio Capranica" et des Oblats Fils de la Madone du Divin Amour, qui ont pris soin de votre formation. Je salue le Cardinal Andrzej Maria Deskur et les éducateurs de la "Fraternité sacerdotale des Fils de la Croix", de même que je salue et que je remercie les Supérieurs et les éducateurs de l'Institut pontifical des Missions étrangères.

Je désire exprimer ma vive reconnaissance à vos familles, aux prêtres qui ont assuré votre formation et la croissance de votre foi et à ceux qui, avec vos communautés paroissiales et dans le cadre de vos réalités ecclésiales d'origine, vous ont aidés à découvrir le "don et mystère" de votre vocation, et à dire "oui" à l'appel du Seigneur.

3. Vous devenez prêtres à une époque où, également ici à Rome, de forts courants culturels semblent vouloir faire oublier Dieu, en particulier aux jeunes et aux familles. Mais n'ayez pas peur:  Dieu sera toujours avec vous! Grâce à son aide, vous pourrez parcourir les routes qui conduisent au coeur de chaque homme et lui annoncer que le Bon Pasteur a donné sa vie pour lui et désire qu'il participe à son mystère d'amour et de salut. Pour mener à bien cette oeuvre si nécessaire, il faut cependant que Jésus soit toujours le centre de votre vie et que vous restiez en union intime avec Lui, à travers la prière, la méditation personnelle quotidienne, la fidélité à la Liturgie des heures et, surtout, la pieuse et quotidienne célébration de l'Eucharistie. Si vous êtes emplis de Dieu, vous serez les véritables apôtres de la nouvelle évangélisation, car personne ne peut donner ce qu'il ne porte pas dans son coeur.

Que Marie, la douce Mère du Bon Pasteur, envers laquelle je vous invite à nourrir toujours une dévotion filiale, vous accompagne et veille constamment sur vous. Amen.

 

  

© Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana

 

top