The Holy See
back up
Search
riga

CHAPELLE PAPALE EN MÉMOIRE DES CARDINAUX ET ÉVĘQUES
DÉCÉDÉS AU COURS DE L'ANNÉE

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II

Jeudi 11 novembre 2004  

 

1. "Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais" (Jn 6, 51). C'est ainsi que Jésus parle à la foule après le miracle de la multiplication des pains. Il se présente comme la véritable manne, donnée par le Père céleste afin que les hommes aient la vie éternelle (cf. Jn 6, 26-58). Ses paroles anticipent d'une certaine façon le grand don de l'Eucharistie, sacrement qu'Il instituera au Cénacle, au cours de la dernière Cène.

Lors de la Pâque s'accomplira le mystère de sa mort et de sa résurrection. Il s'agit d'un mystère qui demeure constamment actuel dans l'Eucharistie, banquet mystique, dans lequel le Messie se donne en nourriture aux convives, pour les unir à lui dans un lien d'amour et de vie plus fort que la mort.

2. Messieurs les Cardinaux, vénérés frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce, très chers frères et soeurs! Le thème du repas messianique guide notre réflexion au cours de cette célébration, durant laquelle nous faisons mémoire de nos frères Cardinaux et Evêques morts récemment.

A chaque fois que nous célébrons l'Eucharistie, nous prenons part à la Cène du Seigneur, qui anticipe le banquet de la gloire céleste. Le prophète Isaïe nous a invités à nous tourner vers ce glorieux banquet, dans la première lecture qui vient d'être proclamée. Celui-ci aura lieu sur la montagne sainte de Jérusalem et il chassera pour toujours la mort et le deuil (cf. Is 25, 6-8). Le Psaume 22 l'évoque lui aussi à travers la vision réconfortante de la personne en prière accueillie par Dieu lui-même, qui apprête la table pour lui et lui parfume la tête (cf. Ps 22, 5).

3. Que de lumière diffuse la Parole de Dieu sur la liturgie d'aujourd'hui, tandis que, unis en prière autour de l'autel, nous offrons le Sacrifice eucharistique en mémoire des vénérés Cardinaux et Evêques, passés de ce monde au Père au cours de cette année!

J'ai à coeur de rappeler avec affection et de manière particulière, Messieurs les Cardinaux:  Paulos Tzadua, Opilio Rossi, Franz König, Hyacinthe Thiandoum, Marcelo González Martín, Juan Francisco Fresno Larraín, James Aloysius Hickey, Gustaaf Joos.

Prions pour eux et pour les Archevêques et Evêques défunts, que nous confions avec un abandon filial à la miséricorde divine.

4. En pensant à eux et en réévoquant leur service généreux rendu à l'Eglise, il nous semble les entendre répéter avec l'Apôtre:  "L'espérance ne déçoit pas" (Rm 5, 55)!

Oui, très chers frères et soeurs! Dieu est fidèle et notre espérance en Lui n'est pas vaine. Nous rendons grâce au Seigneur pour tous les dons accordés à l'Eglise à travers le ministère sacerdotal de ces Pasteurs défunts.

Nous invoquons pour eux l'intercession maternelle de la Très Sainte Vierge Marie, afin qu'ils obtiennent de participer au banquet éternel. Ce même banquet dont avec foi et amour ils ont eu un avant-goût au cours de leur pèlerinage terrestre. Amen!

 

 

© Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana

 

top