The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
À S.E. MGR SIMON LOURDUSAMY,
À L'OCCASION DE LA DISTRIBUTION DE
15.000 BOURSES D’ÉTUDES POUR LES CATÉCHISTES PAR « MISSIO »

 

À Mon vénéré frère, D. Simon Lourdusamy,
président de la Commission pour la catéchèse et pour les catéchistes,

C’est avec une joie toute particulière que j’apprends cette nouvelle que l’action pour la formation des catéchistes dans les pays de mission, sous le patronage de « Missio », a distribué jusqu’a ce jour plus de 15000 bourses d’études. C’est pour moi une occasion agréable d’adresser une parole de remerciement et de reconnaissance à ceux qui ont fondé cette belle œuvre « Action catéchétique », et à ceux qui actuellement veillent à son développement par leurs sacrifices personnels.

Cette grande œuvre, qui fut fondée à l’initiative courageuse d’un missionnaire retourné dans sa patrie après de nombreuses années d’activité missionnaire, a rendu possible, grâce à l’aide apportée par de nombreuses familles allemandes, la fondation de plus de cent centres de formation pour catéchistes dans les pays de mission, et a aidé à financer la formation adéquate de milliers de catéchistes autochtones depuis de nombreuses années. Ceci est le signe d’une collaboration active et actuelle à la réalisation de la grande mission de l’Église, qui est de porter la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ jusqu’aux extrémités de la terre et de l’annoncer à tous les hommes. Rempli d’espérance et de confiance, je lance un appel aux fidèles pour qu’ils collaborent encore à l’avenir en vue d’assurer la continuation de « l’action catéchétique » ; et je me réjouis tout particulièrement de ce que maintenant les laïcs, eux aussi, au service de l’Église en Allemagne, mettent une partie de leur salaire à la disposition des catéchistes dans les territoires de mission. Le Christ, maître de la semence et de la récolte, les récompensera largement.

Ma gratitude, joyeuse et pleine de reconnaissance, s’adresse aussi aux nombreux catéchistes, hommes et femmes, qui, au service de l’Église, annoncent la parole de Dieu et enseignent aux hommes la foi en Jésus-Christ. Animés d’un grand amour et d’un grand esprit de sacrifice, ils apportent une réponse aux hommes qui n’ont pas encore rencontré Jésus mais qui cherchent Dieu avec une intention droite. Ils remplissent fidèlement leur service dans le silence et dans l’humilité, souvent gratuitement, ou en ne recevant qu’une modeste rémunération. Je pense aussi surtout à ceux qui, dans les territoires où l’on a expulsé les missionnaires et les prêtres, sont devenus le centre de la vie religieuse des fidèles qu’ils rassemblent pour la prière et la lecture de la Sainte Écriture, en les confirmant dans la foi. À eux tous et à chacun en particulier, s’adresse mon souhait cordial « Gott vergelt’s ! » (Que Dieu vous en récompense !).

Dans l’action catéchétique, l’action personnelle des messagers de la foi dans des pays éloignés du leur et le sacrifice généreux, envers les missions, des fidèles qui sont restés dans leur patrie s’unissent en vue d’un service missionnaire direct. On constate avec une satisfaction particulière que cette œuvre pontificale « Missio » s’est renforcée de l’intérieur par les prières et les sacrifices et a accompli des choses magnifiques par ses nombreuses réalisations extérieures. « Missio » est actuellement une des plus grandes œuvres d’assistance pastorale de l’Église, grâce également à la contribution des évêques allemands qui, chaque année, mettent à sa disposition des moyens financiers considérables. La consigne donnée pour la dernière Journée missionnaire mondiale a été : Courage pour le futur – Mission ! Aujourd’hui, j’y ajoute : grâce à l’aide des nombreux, des innombrables fidèles ! À tous, j’adresse mon fraternel salut et j’envoie une spéciale bénédiction apostolique.

Cité du Vatican, 11 janvier 1979.

 

JEAN-PAUL II

 

© Copyright 1979 Libreria Editrice Vaticana

top