The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX ÉVÊQUES DE L'AMÉRIQUE LATINE

Chers frères dans l’Épiscopat,

Le travail intense de la IIIe Conférence générale de l’Épiscopat latino-américain, qu’il m’a été donné d’inaugurer personnellement et que j’ai accompagné dans ses différentes étapes avec une affection et un intérêt particuliers pour l’Église de ce continent, se résume en ces pages que vous avez mises entre mes mains.

Je garde avec beaucoup de reconnaissance le vif souvenir de ma rencontre avec vous, dans un même sentiment d’amour et de sollicitude pour vos peuples, dans la basilique Notre-Dame-de-Guadalupe, puis au séminaire de Puebla.

Ce document, fruit d’une prière assidue, d’une réflexion profonde et d’un zèle apostolique intense, présente — comme c’était votre intention — un ensemble dense d’orientations pastorales et doctrinales sur des questions de la plus haute importance. Par ses précieux critères, il doit éclairer et stimuler d’une façon permanente l’évangélisation de l’Amérique latine, aujourd’hui et demain.

Vous pouvez vous estimer satisfaits et optimistes devant les résultats de cette Conférence, soigneusement préparée par le CELAM, avec la participation coresponsable de toutes les Conférences épiscopales. L’Église d’Amérique latine a été affermie dans sa vigoureuse unité, dans son identité propre, dans sa volonté de répondre aux besoins et aux défis que vous avez attentivement pris en considération tout au long de votre assemblée. C’est là en vérité un grand pas en avant dans la mission essentielle de l’Église qui est d’évangéliser.

Vos expériences, vos plans, vos préoccupations et vos aspirations, dans la fidélité au Seigneur, à son Église et au Siège de Pierre, doivent se convertir en vie pour les communautés que vous servez.

Pour cela, vous devrez, dans toutes vos Conférences épiscopales et Églises particulières, établir des plans avec des objectifs concrets, aux différents niveaux et en harmonie avec le CELAM au niveau continental.

Dieu veuille que, bien vite, toutes les communautés ecclésiales soient imprégnées de l’esprit de Puebla et des directives de cette Conférence historique.

Que le Seigneur Jésus, évangélisateur par excellence et Évangile lui-même, vous bénisse abondamment.

Que la Très Sainte Vierge Marie, Mère de l’Église et étoile de l’évangélisation, guide vos pas avec un nouvel élan dans l’évangélisation du continent latino-américain.

Du Vatican, le 23 mars 1979, en la fête de saint Toribio de Mogrovejo.

IOANNES PAULUS PP. II

© Copyright 1979 Libreria Editrice Vaticana

top