The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
À L'ÉVÊQUE DE DROMORE POUR LE 150e ANNIVERSAIRE
DE LA CATHÉDRALE DE NEWRY

A mon vénérable Frère Francis Gérard BROOKS

Au moment où l'Eglise de Dromore célèbre le cent-cinquantième anniversaire de sa cathédrale à Newry je tiens à vous assurer, à vous et à tous les fidèles, que je suis spirituellement à vos côtés en cette heure d'action de grâces.

Je suis heureux de réfléchir avec vous sur les innombrables grâces que Dieu a accordées à son peuple dans cette maison de prières et de culte. On trouve une grande joie à rappeler que, conformément au commandement du Seigneur et en son nom, ses paroles de vie ont sans cesse été prêchées dans cette cathédrale. Et cette proclamation a atteint son sommet dans le renouvellement du saint sacrifice de la messe qui a été offert d'innombrables fois pour les vivants et pour les morts. Par la parole et les sacrements, le Peuple de Dieu a été affermi dans un édifice spirituel pour la gloire de la Très Sainte Trinité.

Des générations de chrétiens y ont été initiés à la foi du Christ et préparés, par la parole et l'exemple, à rendre témoignage de l'Evangile. La conversion des cœurs y a été réalisée grâce à l'action salvifique du Rédempteur ; l'amour humain y a été sanctifié, le ministère sacerdotal transmis. En bref le Christ a continué à y habiter au milieu de la communauté de son peuple "devenant sagesse, justice, sanctification et rédemption pour chacune des générations successives" (cf. 1 Co 1, 30).

J'espère vivement que la joyeuse célébration de cet anniversaire aidera tous les fidèles à prendre plus nettement conscience de leur dignité, de leur mission chrétiennes, et poussera leur cœur à de nouvelles résolutions. Je demande à l'Esprit Saint de les rendre toujours plus conscients de leur adoption dans le Christ Jésus comme fils de Dieu, et de leur appel au renouvellement et à la sainteté de leur vie. Je prie en même temps pour que tous les prêtres, les religieux et les laïcs, chacun dans son rôle spécifique, réalisent les impératifs de leur vocation qui est d'être intimement associés avec le Christ dans son œuvre de salut. De manière extrêmement claire, mon Prédécesseur Pie XII a exposé l'importance mission du peuple chrétien en collaboration avec le Christ-Rédempteur, et aujourd'hui je rappelle cet enseignement : "Dans l'accomplissement de son œuvre de rédemption le Christ souhaite d'être aidé par les membres de son Corps. Ce n'est pas qu'il en ait besoin ou qu'il soit trop faible, mais plutôt parce qu'il le veut pour la plus grande joie de son Epouse immaculée. En mourant sur la croix, Il a laissé à l'Eglise l'immense trésor de la Rédemption ; à celui-ci elle n'a nullement contribué. Mais au moment où il s'agit de distribuer ces grâces, non seulement II partage cette tâche de sanctification avec son Eglise, mais il veut que cela se fasse de manière que ce soit dû à l'activité même de l'Eglise" (Mystici Corporis, AAS, 1943, p. 213). Je suis convaincu que le peuple catholique, conscient de sa mission, se dédiera de nouveau, avec zèle et sainteté, à la cause de l'Evangile du salut et au service de l'humanité. L'action salvifique et évangélisatrice du Christ doit être réalisée par l'entremise de son Corps, l'Eglise, afin d'entrer ensemble dans la gloire.

Recommandant toute la communauté ecclésiale de Dromore à l'intercession de Marie Mère de Dieu et invoquant pour vous tous la protection de vos saints patrons, saint Patrick et saint Colman, je vous envoie ma bénédiction Apostolique spéciale, vous embrassant tous par amour du Rédempteur.

Du Vatican le 25 avril 1979.

IOANNES PAULUS PP. II

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top