The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DE JEAN-PAUL II
AU CARDINAL THERENCE COOKE
ARCHEVÊQUE DE NEW-YORK
POUR LE CENTENAIRE DE LA CATHÉDRALE SAINT-PATRICK

A mon vénérable et cher Frère Cardinal Therence COOKE, Archevêque de New York

Au moment où l'Eglise de New York célèbre le Centenaire de la Cathédrale Saint-Patrick, c'est avec une grande joie que je vous assure de ma proximité spirituelle. Je m'unis à vous et à tous les fidèles dans vos prières de louanges et de gratitude pour les grâces reçues dans cette maison du Seigneur tout au long de ce siècle.

Avec vous je rends grâces pour le culte rendu à la Très Sainte Trinité durant les cent années écoulées où Jésus-Christ "le même hier et aujourd'hui et qui le sera à jamais" (He 13, 8) a fidèlement renouvelé, par l'intermédiaire du ministère sacerdotal de son Eglise son sacrifice d'amour, associant tout le Peuple de Dieu à cette oblation.

En ce lieu de prière, des générations de catholiques ont trouvé consolation et force près du Seigneur-Eucharistie, en lui rendant le suprême hommage de leur adoration. Dans les confessionaux, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont rencontré le Christ dans le sacrement de la réconciliation et ont été comblés de paix et de joie. Ici, par la parole et le sacrement, le Seigneur Jésus a en fait communiqué avec son peuple, édifiant et affermissant la communauté des croyants, chargeant chacun d'eux de l'apostolat de l'Eglise, manifestant en certains d'entre eux son alliance d'amour au moyen du Sacrement du mariage, et envoyant certains autres, comme prêtres, proclamer son mystère pascal. Et grâce à de nombreuses célébrations religieuses, l'Esprit Saint a fait germer dans le cœur des fidèles de nombreux fruits de justice et de sainteté de la vie.

Par une disposition spéciale de la Providence, mon prédécesseur Paul VI s'est rendu à la cathédrale Saint Patrick pour adorer le Très Saint Sacrement et du fond de ce sanctuaire il a lancé son message de paix qui a atteint les confins de la terre. J'ai eu moi-même deux fois la grande joie d'y célébrer le saint sacrifice de la Messe.

En cette heureuse occasion du centenaire j'espère vivement que la communauté ecclésiale locale, symbolisée par le glorieux édifice de pierre (cf. 1 Pier 2, 5), se renouvellera dans la foi de Pierre et de Paul — la foi de notre Seigneur Jésus Christ — et que chacun de vous trouvera une nouvelle vigueur pour vivre une authentique vie chrétienne. J'élève mes prières pour que dans cette église, la parole de Dieu, annoncée dans toute sa pureté, dans toute son intégrité, avec toutes ses exigences et tout son pouvoir, produise de nouvelles merveilles de grâces pour la génération actuelle et toutes les générations futures.

Je confie ces espérances et ces prières à Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Eglise, lui demandant de maintenir dans la générosité et la joie tout le clergé, les religieux et les laïcs de New York. Au nom très saint de Jésus, je vous envoie une spéciale bénédiction apostolique.

Du Vatican le 25 mars 1979.

IOANNES PAULUS PP. II

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top