The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PATRIARCHES ET AUX RESPONSABLES
DES EGLISES DU MOYEN-ORIENT

 

Aux vénérables Patriarches
et aux Responsables
des Eglises du Moyen-Orient

Apprenant que, de tout le Moyen-Orient, vous avez décidé de à vous réunir ensemble pour témoigner de l’espérance chrétienne, je tiens à vous dire ma joie et à m’associer à vous par l’intermédiaire du Président de notre Secrétariat pour l’unité, le cher Cardinal Jean Willebrands.

Un tel rassemblement, unique sans doute jusqu’à ce jour dans l’histoire de vos Eglises, exprime certes l’unité qui existe déjà entre les chrétiens du Moyen-Orient et qui veut être un témoignage d’amour au service de tous les hommes, mais il est aussi un des signes de l’action de l’Esprit Saint parmi les siens, leur faisant prendre une nouvelle conscience de l’urgence de parvenir à une complète unité.

En choisissant comme thème de votre rencontre l’expression de saint Pierre: “Pour une vivante espérance” (1 Pt 1, 3), vous orientez vos travaux et indiquez la voie pour répondre aux aspirations aussi bien de toutes les Eglises sur le chemin de l’unité que de tous les hommes sur le chemin de la justice et de la paix. “L’espérance ne déçoit point parce que l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné” (Rm 5, 5).

Progressant dans la charité divine, vous ne décevrez pas l’attente des chrétiens du Moyen-Orient car votre rassemblement sera une nouvelle étape pour le développement de la collaboration et du témoignage toujours plus nécessaires entre les chrétiens.

Alors que de différentes manières nous nous efforçons de retrouver l’unité dans une même profession de la foi apostolique, dès aujourd’hui l’unité dans la charité est possible. Le dialogue de la charité, d’ailleurs, crée le climat nécessaire au progrès du dialogue doctrinal. Dans la vie quotidienne, de nombreuses situations pastorales nous incitent à travailler ensemble. Je souhaite que, dans une atmosphère grandissante de confiance et de loyauté, vos Eglises puissent développer une collaboration encore plus féconde dans le service pastoral auprès des enfants et des jeunes dans le cadre de la formation chrétienne et des mouvements de jeunesse, auprès des familles fondées sur un mariage mixte, auprès des malades et de tous ceux qui sont dans le besoin, et dans le vaste domaine de l’éducation et de la culture.

Fortifiés par cette charité qui les unit de plus en plus, les fidèles des Eglises du Moyen-Orient sauront exercer, dans les situations de souffrance et de conflit qui continuent à affecter leur région, le rôle qui leur est propre: être les responsables de l’espérance qui nous vient du Christ ressuscité et donner le témoignage d’une communauté unie, désireuse de dépasser les oppositions créées par la guerre ou par le manque de confiance réciproque. Ils pourront ainsi œuvrer toujours davantage avec tous les croyants pour le service des valeurs inestimables de la paix, de la justice et du bien commun.

Le vaste programme que Dieu nous trace pour recomposer l’unité entre tous les chrétiens et pour permettre à tous les hommes de vivre dans la dignité et la concorde, dépasse nos forces et nos capacités humaines. Aussi, je vous assure que je m’unis à votre prière, demandant que la lumière et la force du Saint-Esprit vous soient abondamment données.

Soyez assurés, chers et vénérés Frères, de ma profonde charité fraternelle.

IOANNES PAULUS PP. II

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

 

top