The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
À SA SAINTETÉ DIMITRIOS Ier,
ARCHEVÊQUE DE CONSTANTINOPLE,
PATRIARCHE ŒCUMÉNIQUE

 

A Sa Sainteté Dimitrios Ier
Archevêque de Constantinople
Patriarche œcuménique

“Paix à vous tous qui êtes dans le Christ” .

C’est avec cette salutation que l’Apôtre Pierre terminait le message plein de ferveur qu’il adressait aux chrétiens du Pont, de la Galatie, de la Cappadoce, de l’Asie et de la Bythinie.

A presque vingt siècles de distance, Dieu nous donne de vous adresser cette même salutation à l’occasion de la célébration toute proche de la fête de saint André, frère de Pierre et Patron de l’Eglise sœur de Constantinople. C’est pour moi un motif de prière fervente, de joie profonde et de communion fraternelle.

Le salut de l’Eglise de Rome vous est porté cette année par une délégation que préside notre frère le Cardinal Albert Decourtray, Archevêque de Lyon et primat des Gaules, membre du Secrétariat pour l’unité des chrétiens.

Cette année, tandis que la délégation de l’Eglise de Rome se trouve au Patriarcat œcuménique, nous avons la joie d’avoir parmi nous, comme observateur au Synode extraordinaire des évêques, l’Archevêque Stylianos d’Australie, co-président de la commission mixte pour le dialogue théologique entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe. Nous voyons là une heureuse coïncidence pour célébrer ensemble la fête de l’Apôtre saint André en ce vingtième anniversaire de la levée des anathèmes. Cet événement historique d’il y a vingt ans a donné une orientation positive aux nouvelles relations entre nos Eglises. Depuis lors, la communion n’a cessé de croître et les liens de fraternité se renforcent toujours. Nous avons là une raison particulière de rendre grâce au Seigneur qui nous guide et nous soutient.

Les rapports réguliers qui se sont instaurés ont permis une connaissance directe et réciproque des réalités, des personnes et des sentiments qui les animent. Et ceci est une condition indispensable à tout progrès authentique. Actuellement, nous en sommes arrivés aussi au dialogue théologique qui, se fondant sur une commune conception sacramentelle de l’Eglise, affronte progressivement les questions ouvertes entre nous de façon à parvenir ensemble à un solide accord qui donnera la joie de la pleine communion.

Ce dialogue a besoin de la contribution de tous. Chacun est concerné selon la vocation et la responsabilité qu’il a reçues dans l’Eglise. Un tel dialogue a besoin de la compétence spécifique des théologiens et des autres spécialistes dans les disciplines ecclésiastiques aussi bien que de l’engagement éclairé des pasteurs et de la prière et de la sympathie de tous les fidèles.

A vingt ans de l’acte providentiel de la levée des anathèmes coïncidant avec le vingtième anniversaire de la conclusion du deuxième Concile du Vatican, nous regardons plus avant, vers l’avenir, vers le but que nous fixe le Saint Esprit de Dieu. La prière, l’étude, le dialogue et l’action doivent s’intensifier et baigner dans une profonde charité pour dépasser les réticences et les peurs. “Chacun selon la grâce reçue, mettez-vous au service les uns des autres, comme de bons intendants d’une multiple grâce de Dieu”,  Il y a, en effet, dans la recherche de l’unité chrétienne, une source d’enrichissement réciproque pour l’unité de la foi dans la vérité de ses expressions liturgiques, disciplinaires et théologiques

La célébration annuelle des fêtes des saints Apôtres Pierre et Paul à Rome et de saint André au Patriarcat œcuménique que habituera progressivement nos Eglises à vivre plus profondément la commune foi apostolique L’intercession des saints Apôtres frères nous aidera à retrouver une expression commune de la plénitude de cette foi

Sainteté et bien-aimé Frère, je vous assure que, par la prière et la pensée, je m’unis à vous, au Synode qui vous entoure et à toute votre Eglise dans cette célébration de la fête de saint André, frère de saint Pierre

Je vous redis toute mon affection sincère et fraternelle dans le Seigneur,

Du Vatican, le 20 novembre 1985.

IOANNES PAULUS PP II

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

 

top