The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
AU PATRIARCHE ŒCUMÉNIQUE BARTHOLOMAIOS I
er,
À L'OCCASION DE LA FÊTE DE SAINT ANDRÉ

 

À Sa Sainteté Bartholomaios Ier
Archevêque de Constantinople
Patriarche œcuménique

La fête de l'Apôtre premier appelé [1] donne à l'Église de Rome l'occasion de manifester les liens profonds qui l'unissent à l'Église de Constantinople.

André a trouvé le Messie et va en avertir Simon, son frère. Il l'amène à Jésus, qui donne à Simon le nom de Pierre [2].

La communion des deux frères dans l'accueil de la Parole de Dieu demeure un exemple et un modèle pour les Églises qui sont placées sous leur patronage. La parole reçue qui nous transforme doit être annoncée de manière qu'elle puisse être transmise dans la suite des générations humaines appelées à être vivifiées par elle. Le lien direct de la succession apostolique garantit l'authenticité de leur mission.

C'est dans ces perspectives que notre participation réciproque aux fêtes de Pierre et d'André prend toute sa signification. La célébration de ceux qui sont à l'origine de nos Églises permet de prendre une conscience renouvelée de l'unité qui est déjà et qui doit se réaliser complètement. Devant Dieu, associés dans l'action de grâce, la louange et la supplication, nous renouvelons notre résolution de marcher ensemble vers le terme auquel nous sommes appelés et attendus.

La présence de la délégation conduite par Monsieur le Cardinal Edward I. Cassidy, Président du Conseil pontifical pour la Promotion de l'Unité des Chrétiens, sera l'expression concrète de ces sentiments, de cette détermination, de cette espérance.

Je vous redis, Sainteté, toute ma profonde charité.

Du Vatican, le 25 novembre 1997.

IOANNES PAULUS PP. II


[1] Cfr. Io. 1, 40.

[2] Cfr. Io. 1, 41-42.

 

© Copyright 1997 - Libreria Editrice Vaticana

  

top