The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE JEAN PAUL II
À L'OCCASION DE LA RECONSÉCRATION
DE L'ÉGLISE DE L'ASSOMPTION
À TBILISSI EN GÉORGIE

   

Au Très Révérend Père Giuseppe Pasotto, c.s.s.
Administrateur apostolique du Causase

Dans la communion de l'Eglise et auprès des tombeaux des Apôtres Pierre et Paul qui ont scellé par le sang leur témoignage dans cette Ville de Rome, je vous salue, ainsi que la communauté catholique du Caucase: «La grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous!» (2 Co 13, 13).

Vous êtes réunis autour de mon proche collaborateur à la Secrétairerie d'Etat, l'Archevêque Giovanni Battista Re, pour consacrer une église qui fait depuis longtemps partie de l'histoire de la Géorgie et qui représente un témoignage important de la présence catholique dans ce pays bien-aimé. L'édifice rappelle les douleurs de la Géorgie et les sacrifices de son peuple catholique. Mais l'église de l'Assomption s'élève à présent à nouveau comme le symbole de la nouvelle espérance de la Géorgie et comme la proclamation du Christ Ressuscité dans lequel les ténèbres se transforment en lumière.

Il s'agit d'un édifice bâti par la main de l'homme, par les mains de ceux qui sont eux-mêmes «des pierres vivantes [prêtées] à l'édification d'un édifice spirituel» (1 P 2, 5). L'édification est donc une icône du mystère de l'Eglise, «rendue sainte par le sang du Christ, une épouse rendue radieuse par sa gloire, une vierge resplendissante dans la plénitude de sa foi, une mère bénie par la force de l'Esprit» (Prière de dédicace d'une église). Il représente le temple du sacrifice éternel du Christ qui abrite l'autel, «symbole du Christ Lui-même, présent au milieu de l'assemblée de ses fidèles, à la fois comme la victime offerte pour notre réconciliation et comme aliment céleste qui se donne à nous» (Catéchisme de l'Eglise catholique, n. 1383).

J'élève une prière fervente afin que cette église et la communauté des fidèles du Christ rassemblés ici deviennent toujours plus un signe et un instrument de guérison et de vie nouvelle pour tous les catholiques géorgiens au seuil du troisième millénaire de l'ère chrétienne. Je confie la communauté catholique géorgienne tout entière à l'intercession glorieuse de la Vierge Marie, élevée au ciel: puisse cette femme, «le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnenent sa tête» (Ap 12, 1), conduire l'Eglise qui est en Géorgie vers la lumière éternelle de son Fils! En signe de gloire en Lui, je donne de tout cœur ma Bénédiction apostolique à tous ceux qui partagent la joie de cette événement.

Du Vatican, en la solennité de l'Assomption 1999

  

top