The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE JEAN-PAUL II 
POUR LE III CENTENAIRE 
DU PETIT  SÉMINAIRE DE SPLIT

    

Au vénéré Frère Mgr Ante Juric Archevêque de Split-Makarska

La célébration du troisième centenaire du petit séminaire de Split et de son Lycée classique suscite une profonde action de grâce et de louange envers la Très Sainte Trinité pour les fruits nombreux et abondants qu'il a donnés au cours de son existence, et remplit de joie pour les nouvelles perspectives de croissance et de développement ultérieur, au bénéfice de l'Eglise et de toute la société civile de la région.

Cet Institut digne d'éloges, fondé selon les instructions du Concile de Trente et inauguré solennellement le 25 mars 1700, unit également le patrimoine spirituel et culturel du séminaire des glagolites de Priko à Omis, fondé et ouvert auprès de l'antique église croate de Saint-Pierre en 1750. Celui-ci a joué un rôle irremplaçable dans la formation du clergé et des fidèles laïcs de la région au cours des trois derniers siècles et a formé dans son lycée de nombreuses personnes qui se sont distinguées dans la vie et dans l'oeuvre de l'Eglise, ainsi que dans la vie culturelle du pays. Je souhaite vivement que cette activité continue à se développer dans la lignée de l'expérience du passé, pour le bien de l'Eglise et de la communauté civile des chères terres croates.

Puisse le troisième centenaire, que l'on célèbre dans le cadre du grand Jubilé de l'An 2000, être une occasion propice pour apporter un élan renouvelé au soin constant des vocations sacerdotales, au niveau paroissial et diocésain. En effet, une nouvelle qualité de la formation humaine et spirituelle des futurs pasteurs du Peuple de Dieu est nécessaire, afin qu'ils soient capables d'affronter les défis anciens et nouveaux que l'Eglise rencontre le long de son chemin. Le riche héritage du passé du séminaire de Split offre une base solide et représente une source d'inspiration pour les projets de l'avenir.

Comment ne pas rappeler le témoignage héroïque de fidélité à l'Eglise apporté par l'évêque, par les supérieurs, par les professeurs et par les séminaristes en diverses occasions au cours de ce siècle qui touche à son terme, en particulier en 1956 lorsque le petit séminaire, avec le grand séminaire, fut contraint par ceux qui voulaient anéantir l'Eglise catholique en Croatie, d'interrompre son activité. Comment ne pas admirer l'enthousiasme et les grands sacrifices qui accompagnèrent la vie des séminaristes et des supérieurs après la réouverture en 1963?

Avec l'instauration des libertés et de la démocratie en Croatie en 1990, de nouveaux et vastes domaines de service évangélique et d'activité pastorale se sont ouverts à l'Eglise. Pour répondre aux attentes légitimes et aux nécessités de l'Eglise et de la société civile, il est particulièrement nécessaire que le petit séminaire de Split devienne toujours plus un lieu où les jeunes peuvent trouver un milieu familial, riche de foi, pour être en mesure de distinguer plus clairement leur vocation, en développant les dons spirituels, humains et intellectuels nécessaires.

Que la Vierge de Nazareth, qui répondit promptement à l'appel de l'archange Gabriel et ouvrit la voie à la réalisation du dessein de salut de Dieu, soit un exemple pour tous dans cette tâche difficile. Alors que je confie le petit séminaire de Split à sa protection maternelle constante, je donne de tout coeur la Bénédiction apostolique à Votre Excellence, aux supérieurs, aux professeurs, au personnel auxiliaire, aux séminaristes et aux étudiants du lycée, ainsi qu'à tous ceux qui ont contribué à la reconstruction de l'édifice et aux participants aux prochaines célébrations.

Du Vatican, le 20 mars 2000, solennité de saint Joseph époux de la Bienheureuse Vierge Marie Patron de l'Eglise universelle et de la Croatie

   

top