The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
À L’ARCHEVÊQUE DE LANCIANO-ORTONA (ITALIE)

 

A mon vénéré Frère
Mgr Cardo GHIDELLI
Archevêque de Lanciano-Ortona

1. C'est avec une joie profonde que j'ai accepté votre invitation à adresser une parole d'exhortation à la chère communauté de Lanciano-Ortona. Je garde encore le souvenir de la rencontre du 21 avril de cette année, lorsque vous avez guidé sur la Place Saint-Pierre un groupe nombreux de pèlerins diocésains pour confirmer la communion de cette Eglise particulière avec le Successeur de Pierre.

Vous m'annoncez à présent un événement important pour l'archidiocèse:  la célébration du premier centenaire de la Dédicace de la Basilique-Cathédrale restaurée de la "Madonna del Ponte" à Lanciano (1905-2005). En cette occasion, vous avez voulu proclamer une année eucharistique-mariale particulière, répondant à l'appel que j'ai lancé dans l'Encyclique Ecclesia de Eucharistia et en heureuse concomitance avec l'Année de l'Eucharistie, que je m'apprête à inaugurer précisément au cours du mois d'octobre. Je me  réjouis de cette initiative et je souhaite qu'elle produise en abondance les fruits spirituels attendus.

2. Je souhaite vivement que, durant l'Année eucharistique, chaque communauté diocésaine renouvelle publiquement son acte de foi en Jésus présent dans le Sacrement de l'Autel et inspire toute sa vie et son action pastorale à la spiritualité eucharistique qui ressort aussi clairement des récits évangéliques. En effet, le Christ, qui s'offrit entièrement pour le salut de l'humanité (cf. Mc 10, 45), voulut perpétuer son dévouement d'oblation et de sacrifice dans le Sacrement de l'Eucharistie (cf. Lc 22, 19-20). Pour nous chrétiens, l'Eucharistie est tout:  elle est le centre de notre foi et la source de toute notre vie spirituelle.

Cela vaut en particulier pour cette ville de Lanciano, gardienne d'au moins deux miracles eucharistiques qui, en plus d'être si chers aux fidèles frentans, sont la destination de nombreux pèlerinages provenant d'Italie et du monde entier. J'ai plaisir à rappeler que moi-même, lorsque j'étais Cardinal à Cracovie, j'ai visité l'église Saint-François à Lanciano, où sont conservées les reliques du célèbre miracle, qui remonte au VIII siècle.

A travers vous, vénéré Frère, je voudrais dire à tous les fidèles de l'archidiocèse:  soyez conscients des grandes faveurs que Dieu vous a accordées et ne manquez pas d'adorer la sainte Eucharistie non seulement dans l'église du miracle, mais dans toutes les églises de votre belle terre. Je m'unis moi aussi à vous, en particulier pour demander au Seigneur Jésus le don de nombreuses et saintes vocations sacerdotales, pour le présent et pour l'avenir de votre communauté diocésaine. Dans le même temps, je prie afin que le Seigneur fasse naître sur votre territoire de saintes familles chrétiennes, car, comme l'enseigne le Concile Vatican II, elles sont le meilleur creuset pour les diverses vocations dont vit l'Eglise.

3. En célébrant le centenaire de la Cathédrale, vous voulez vénérer votre chère Patronne, Reine du peuple frentan. Elle est appelée "Madonna del Ponte" en vertu de la situation de la Basilique elle-même. Je souhaite que la dévotion mariale soit conservée de manière vivante dans le coeur des fidèles. Si nous voulons continuer d'accomplir toujours la volonté de Dieu, la meilleure voie à suivre consiste à écouter l'invitation pressante et maternelle de Marie:  "Tout ce qu'il vous dira, faites-le" (Jn 2, 5).

J'adresse une parole particulière aux très chers jeunes frentans:  choisissez Jésus comme votre ami spécial, devenez ses disciples dans l'écoute et dans la méditation du Saint Evangile, servez-le dans le prochain, en particulier chez vos frères les plus pauvres et dans le besoin, et je vous assure que vous trouverez ce dont vous avez besoin pour vivre en plénitude les idéaux de votre âge.

4. Enfin, je désire rappeler également un autre grand don qui, selon une pieuse tradition, a été accordé à votre communauté:  les reliques de l'apôtre Thomas, conservés dans la Concathédrale d'Ortona. En tant qu'apôtre de Jésus, saint Thomas reconduit à la source toujours vive de l'Evangile. Que sa vie soit pour tous un encouragement à rechercher toujours la vérité, même lorsque les ténèbres s'obscurcissent autour de nous; à la rechercher avec amour pour la partager avec nos frères. Par l'intercession de saint Thomas, je prie le Seigneur de soutenir toujours la foi du peuple frentan, en particulier dans les moments d'épreuve.

Je sais que votre terre, comme d'ailleurs tant d'autres parties des Abruzzes, a traversé des périodes historiques très difficiles. Je pense en particulier au phénomène de l'émigration qui, pendant de longues années, a frappé tant de familles. Combien de souffrances! Et pourtant, avec l'aide de Dieu, les générations passées ont su résister avec une grande patience et tout autant de courage. C'est à vous à présent de montrer que vous êtes les dignes fils de pères et de mères aussi généreux et forts.

5. Vénéré frère, telles sont les pensées qui s'élèvent de mon coeur et que je vous confie afin que vous les transmettiez aux prêtres et à tous les fidèles confiés à vos soins pastoraux. Mon voeu le plus sincère est que tous, unis à leur Pasteur, sous la protection de la Vierge Marie et de saint Thomas apôtre, et soutenus par les enseignements toujours actuels du Concile Vatican II, puissent puiser dans les célébrations du centenaire la lumière surnaturelle qui seule peut illuminer leur chemin et animer leur engagement missionnaire.

A cette fin, je vous donne de tout coeur,  vénéré  Frère dans l'épiscopat, ainsi qu'aux prêtres, aux religieux, aux religieuses et à toute la communauté de Lanciano-Ortona, une Bénédiction apostolique particulière.

Du Vatican, le 4 octobre 2004.


IOANNES PAULUS II

top