The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AU MOUVEMENT APOSTOLIQUE DES AVEUGLES

Samedi 9 décembre 1978

Très chers Fils,

J'exprime avant tout ma joie sincère pour cette rencontre avec vous, Consulteurs ecclésiastiques, Conseillers nationaux, Délégués missionnaires des quelque soixante groupes diocésains du "Mouvement apostolique des aveugles" qui célèbre actuellement le cinquantième anniversaire de sa fondation.

A ma joie s'ajoute une vive satisfaction pour les mérites que le Mouvement s'est acquis durant ces longues années, rythmées par le sacrifice silencieux, par l'engagement sérieux, par le dévouement constant pour encourager et aider nos frères privés de la vue — enfants, jeunes, vieillards — à s'insérer d'une manière personnelle et responsable dans la vie de l'Eglise et de la société civile, à mûrir intérieurement leur propre itinéraire avec le Christ, à offrir un témoignage externe, cohérent et limpide, de leur propre profession de foi dans le message évangélique.

Et la bonté et la fécondité de votre activité multiforme ont été confirmées par l'impérieuse et inéluctable nécessité d'élargir et développer vos initiatives en faveur des non-voyants du Tiers Monde. Votre Mouvement, en effet, a implanté, pouvons-nous dire, depuis quelques dix ans, de petites stations missionnaires au Brésil, en Guinée-Bissau, dans l'Empire Centre-Africain, au Kenya, au Soudan, en Tanzanie, en Ouganda, c'est-à-dire particulièrement dans la grande Afrique. Bien ! C'est très bien, vraiment ! C'est avec une profonde émotion que j'ai lu les rapports contenus dans votre belle revue.

Ce coup d'œil que vous et moi jetons sur le passé est certainement un motif de grande satisfaction ; mais il faut aussi, et surtout, regarder vers l'avenir : des millions de frères et de sœurs non-voyants du monde entier attendent de nous, sinon le prodige de la guérison, au moins la compréhension, la solidarité, l'affection, l'aide : en un mot notre authentique charité, fondée sur la foi. Et c'est précisément cette foi qui doit opérer en nous par la charité, comme nous en prévient Saint Paul. Tenez bien compte de la recommandation de Jésus : "Votre lumière doit briller aux yeux des hommes pour que, voyant vos bonnes œuvres, ils en rendent gloire à votre Père qui est dans les cieux (Mt 5, 16).

Poursuivez avec enthousiasme, avec dévouement votre travail apostolique. Ne vous laissez pas abattre par les difficultés ou par le découragement. Il me plaît de vous rappeler les paroles, si actuelles, que Saint Ignace, Evêque d'Antioche, martyrisé à Rome vers l'an 107, adressait aux chrétiens d'Ephèse : "Comme l'arbre se reconnaît à ses fruits de même ceux qui se disent disciples du Christ se reconnaissent à leurs œuvres. Aujourd'hui, il n'est pas question de professer la foi avec des mots, mais ce qui est nécessaire, c'est la force intime de la foi vive et active pour être trouvés fidèles jusqu'à la fin" (Lettre aux Ephésiens, 14, 2).

Sur vous, sur tous les membres du Mouvement, sur tous les non-voyants, j'invoque la grâce, la force et le réconfort du Christ "lumière du monde" (cf. Jn 1, 5, 9; 3, 19; 8, 12; 9, 5; 12, 46), et vous donne de grand cœur une spéciale bénédiction apostolique.

© Copyright 1978 - Libreria Editrice Vaticana

top