The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU SAINT-PÈRE
AU MINISTRE PLÉNIPOTENTIAIRE
DE L'ORDRE SOUVERAIN ET MILITAIRE DE MALTE
À L'OCCASION DE LA PRÉSENTATION
DES LETTRES DE CRÉANCE*

Jeudi 14 décembre 1978

Monsieur le Ministre, 

Assez souvent, mes prédécesseurs ont eu l’occasion de recevoir une Délégation de l’Ordre Souverain et Militaire de Malte, et de lui exprimer leur satisfaction et leurs encouragements. Mais il y a longtemps qu’un nouvel Envoyé extraordinaire et Ministre plénipotentiaire auprès du Saint-Siège n’avait présenté ici ses Lettres de créance. Je suis donc particulièrement heureux de souhaiter la bienvenue à Votre Excellence et de Lui offrir mes vœux les meilleurs pour l’accomplissement de la mission qu’Elle inaugure aujourd’hui.

Vos paroles, pleines de noblesse, viennent d’évoquer l’histoire presque millénaire d’une fidélité sans faille à l’égard du Siège Apostolique, dans le souci d’assurer inséparablement la défense de la foi et le service du prochain.

Bien des éléments du passé ont disparu, vous l’avez souligné. Mais la charité, comme le dit magnifiquement saint Paul, demeure pour toujours, elle qui unit indissolublement ici-bas l’amour de Dieu et celui de nos frères, et particulièrement celui des membres souffrants de Jésus-Christ. Tel est le fondement de votre action, inspirée de l’Evangile, et qui exige des Chevaliers de Malte les qualités de vie spirituelle qui lui donnent tout son sens et sa fécondité.

En recevant votre prédécesseur au milieu de la dernière guerre mondiale, le grand Pape Pie XII soulignait l’aide apportée par l’Ordre à tant de victimes innocentes du conflit. Sont-elles moins nombreuses maintenant? Vous savez que les misères à soulager n’ont pas diminué. Comment donc ne pas encourager encore solennellement aujourd’hui tous ceux que vous représentez ici désormais à chercher à se donner sans cesse davantage, voyant toujours dans les hôpitaux, les léproseries et les multiples lieux où leur dévouement trouve à se prodiguer, un service du Christ lui-même, lui qui, Pie XII vous le rappelait aussi, « de riche qu’il était s’est fait pauvre, afin de nous enrichir par son indigence ».

Cette leçon doit nous être particulièrement chère en ces jours qui nous rendent toute proche la célébration de la Nativité. C’est pourquoi je forme les vœux les meilleurs pour que l’Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Malte continue de remplir sa haute mission, et je demande au Seigneur de combler de ses grâces le Prince et Grand Maître, les Chevaliers et les Dames de l’Ordre, et particulièrement Votre Excellence, en accordant de grand cœur à tous la Bénédiction Apostolique.


*AAS 71 (1979), p. 106-107.

Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol.I pp.  344-345.

L’Attività della Santa Sede 1978 pp. 435-436.

L'Osservatore Romano 15.12.1978 pp.1, 2.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.52 p.6.

 

© Copyright 1978 - Libreria Editrice Vaticana

  

top