The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE
EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE,
AU MEXIQUE ET AUX BAHAMAS

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
À L'ÉPISCOPAT D'AMÉRIQUE CENTRALE
ET DES ANTILLES

Chers Frères,

Avant de quitter la terre mexicaine, j'éprouve le besoin de vous adresser, à vous et, par votre intermédiaire, à tous les fidèles confiés à vos soins pastoraux, un paternel salut.

Je vous salue tout en ressentant la tristesse de n'avoir pu rendre visite à ces chers fils, alors que j'étais si peu éloigné de vos pays.

Une tristesse qui se traduit en une expression plus profonde d'amour.

Dites-leur que durant les jours qu'il a vécus dans le nouveau Continent le Pape a beaucoup pensé à eux et a beaucoup prié pour eux.

La proximité physique due à ma visite à Mexico m'a fait ressentir plus vivement l'affection et l'intérêt que je porte à toute l'Amérique Latine et, durant ma brève étape à Saint Domingue je me suis souvenu tout particulièrement et avec grand amour de l'Archipel des Antilles.

Maintenant que je pense plus spécialement à vous, il me revient en mémoire le souvenir des catastrophes naturelles qui ont frappé récemment vos pays, surtout le Nicaragua et le Guatemala. Rendons grâces à Dieu de ce que le processus de reconstruction continue à se réaliser de manière satisfaisante.

Si vous pouviez savoir combien le Pape désire que les populations soient comprises dans toute leur dimension d'êtres humains et que les autorités qui en ont la faculté et le pouvoir les exercent avec authentique justice, ce qui est la condition de la paix et du progrès des peuples!

Le Pape retourne à Rome, mais ses paroles demeurent avec vous: qu' elles vous stimulent à poursuivre votre travail dans un effort chaque jour renouvelé pour que votre grand amour de la patrie s'exprime par votre engagement en faveur du bien et de la coexistence fraternelle de cette grande famille qui compose tous et chacun des pays du Continent Américain.

En donnant la Bénédiction aux évêques, et par eux à tous les peuples de cette terre, le Pape désire consolider, accroître et rendre plus étroits ces liens qui se sont établis grâce à son ministère pastoral.

Loué soit le Dieu Tout-Puissant qui nous a permis, en raison de la Conférence de l'épiscopat latino-américain, de situer pour quelques jours le centre de l'Eglise dans les terres américaines, quelques jours si importants pour le présent et l'avenir de l'évangélisation dans ce grand et bien-aimé Continent..

JOANNES PAULUS PP. II

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top