The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À L’AMBASSADEUR DE TANZANIA,
S.E. M. NICHOLAS JOSEPH MERINYO MARO*

Samedi 10 février 1979

  

1. C'est avec plaisir que je vous reçois aujourd'hui et que j'accepte les Lettres par lesquelles le Président Nyerere vous nomme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Unie de Tanzanie près le Saint-Siège. J'apprécie beaucoup les aimables salutations et les bons vœux de Son Excellence et je vous demande de bien vouloir lui transmettre mes cordiales salutations, a lui ainsi qu'au Gouvernement et à toute la population de votre pays.

2. J'ai noté avec grand intérêt vos remarques concernant la contribution de l'Église au bien de l'homme. Je vous suis également reconnaissant pour les aimables paroles que vous avez eues pour les efforts du Saint-Siège en faveur de la cause de la paix et de la construction d'un monde meilleur pour chacun. Il m'a été particulièrement agréable de vous entendre parler du "nouvel espoir" que cette activité a suscitée chez votre peuple et dans tout votre Continent.

C'est en effet sous le signe de l'espérance que le Saint-Siège et l'Église tout entière exercent leurs activités au service de l'humanité. C'est une espérance qui résiste au découragement, qui tient tête aux obstacles, qui surmonte les échecs et poursuit résolument le but à réaliser. Avec la vigueur et l'enthousiasme engendrés par l'espérance, l'Église se consacre sans trêve au progrès de l'humanité, à la cause des droits de 1' homme, à la promotion effective de sa dignité et de celle de la femme, partout dans le monde, sous la paternité de Dieu.

3. Tout en respectant chaque conscience droite, et en engageant le dialogue avec tous les hommes de bonne volonté, l'Église ne cache nullement le fait que sa puissance intime et sa force motrice, c'est "le Christ Jésus notre espérance" (1 Tm, 1, 1), et que c'est dans son enseignement qu'elle puise à pleine mesure son estime et son amour pour l'homme lui-même. Et c'est au bénéfice de l'homme, de tout être humain, que l'Église s'engage dans des initiatives et des programmes qui - bien qu'ils embrassent des générations et n'arrivent à bon terme qu'avec le temps - sont diligemment mis en application, ici et maintenant, pour le bien des présentes génération. Tout en proclamant le destin transcendant de l'homme, l'Église insiste sur le caractère pressant de ses besoins matériels.

Et de cette manière, l'Église entend poursuivre avec persévérance sa recherche de justice et de paix. Opérant dans le domaine qui lui est propre, elle s'efforce de prêter son aide aux efforts que font les nations au nom du développement intégral de leurs populations. A cet égard, elle est particulièrement désireuse de voir préservées et favorisées les grandes valeurs spirituelles de la communauté africaine.

Votre Excellence peut donc compter sur la compréhension et sur la collaboration du Saint-Siège. Personnellement, je prie pour la tranquillité de votre pays et pour le bien-être spirituel et matériel de tous les chers citoyens de Tanzanie.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.8 p.8.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

 

top