The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA BOLIVIE À L'OCCASION DE L'ENTRÉE EN FONCTION
DE LA NOUVELLE STATION RADIO DE TIWANACU

Bien-aimés Fils boliviens.

Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous!

J'éprouve en ce moment une grande satisfaction à me trouver parmi vous, via satellite, à l'occasion de l'inauguration de cette nouvelle station de communications de Tiwanacu. Ceci me permet de vous exprimer mes plus sincères félicitations, car le fait indique un progrès technique destiné à développer de plus en plus les échanges fraternels et pacifiques avec les autres peuples, vous faisant prendre réciproquement part à vos propres richesses humaines et spirituelles.

Mais surtout, ceci me permet de vous témoigner de près mon affection de Père et de Pasteur universel; une affection profonde qui s'unit en mon cœur à une joyeuse confiance, car je suis certain que, conformément à votre séculaire adhésion au message évangélique, vous continuerez à offrir au monde, et particulièrement à 1'Eglise, l'image d'une communauté pleine de vitalité, étroitement unie par les liens de la foi, de la charité et de la paix chrétiennes. Que cette communion soit le fruit de la présence du Saint-Esprit en vos âmes! une présence qui a donné toujours un aspect incomparable à votre peuple et anime chaque jour votre recherche de nouvelles étapes vers le progrès et le bien-être communs.

Je sais que vous préparez, ou même développez déjà, une croisade de prière en famille qui donne véritablement les plus grands espoirs. La prière ennoblit, accroît la dignité du chrétien; elle est un acte de soumission et de gratitude qui le rapproche de Dieu qui nous a tout donné, nous faisant, par son Fils, participer à sa vie divine elle-même. Pourrait-il y avoir communion plus grande et plus intime? Par sa prière personnelle, par la prière faite au foyer, et plus encore par la prière liturgique, l'homme renaît chaque jour à mesure qu'il assimile les dons divins et leur donne vie dans sa conduite, au point de se transformer véritablement en proche parent, en fils de Dieu. Prier c'est créer une famille, c'est édifier une communauté, c'est s'unir salutairement à la Nouvelle Alliance définitive, scellée par le Christ dans le Sacrement de l'amour: l'Eucharistie.

Je vous exhorte donc, bien-aimés fils, à intensifier la prière en famille et la prière liturgique autour de l'Eucharistie: qu'elle soit la sève qui nourrisse toute votre vie individuelle et communautaire. Grâce à elle, vous découvrirez et goûterez le bonheur de la solidarité accomplie qui s'exerce de manière instinctive et naturelle là où il y a des pauvres, des malades, des gens qui subissent l'injustice ou qui n'ont pas une main amie qui les aide à surmonter leurs limites.

Et, à votre prière persévérante et unanime, associez toujours Marie, Mère de Dieu qui, sous le nom de Vierge de Copacabana, est près du Seigneur une avocate sûre de vos aspirations.

Je vous bénis de tout cœur au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top