The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA CONGRÉGATION DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS

22 juin 1979

Très chers frères,

l. Je veux vous dire ma joie sincère pour notre rencontre et surtout pour la circonstance particulière qui intéresse l'ensemble de votre Congrégation : depuis un mois se déroule votre Chapitre général au cours duquel vous avez élu le nouveau Conseil général et le nouveau Supérieur général, le RP. Antonio Panteghini auquel j'adresse mes cordiales et affectueuses félicitations. En outre, soutenus par la prière de tous vos confrères épars dans le monde et animés par votre charisme spécial, vous avez médité sur la vie de votre Congrégation qui depuis un siècle donne sa contribution en spiritualité et initiatives apostoliques à la vie de tout le Peuple de Dieu.

Mais votre rencontre avec le Pape acquiert aujourd'hui une nouvelle et particulière importance parce qu'elle intervient au moment de la fête liturgique du Sacré-Cœur de Jésus qui a donné à votre Institut le nom et l'inspiration. L'Eglise entière célèbre aujourd'hui l'Amour divin et humain du Verbe Incarné et l'Amour que le Père et le Fils nourrissent pour l'homme. C'est la fête de l'Amour infini de Dieu, un et trine dont Jésus, avec le flanc transpercé sur la croix (cf. Jn 19, 31-37) est la Révélation suprême et définitive.

2. Vous êtes — et devez être toujours — "Prêtres du Sacré-Cœur de Jésus". Ainsi l'a voulu votre fondateur, le Serviteur de Dieu, le Père Léon-Jean Dehon, qui a voulu instituer une Congrégation dédiée entièrement à l'amour et à la réparation du Sacré-Cœur. Comme on le sait votre fondateur qui a vécu durant une période historique — de 1843 à 1925 — caractérisée par de nombreuses et diverses transformations spirituelles, culturelles, politiques et sociales, a su être un prêtre à la vie intérieure intense et profonde et, en même temps, un apôtre infatigable de l'action sociale, fidèle aux directives des grandes encycliques de mon Prédécesseur Léon XIII.

"L'esprit de la Congrégation — écrivait le Père Dehon à ses fils dans une de ses Lettres circulaires — est un amour ardent envers le Sacré-Cœur, et une fidèle imitation de ses vertus, principalement de l'humilité, du zèle, de la douceur, de l'esprit d'immolation ; et un zèle inlassable à susciter des amis et des réparateurs qui le consolent avec leur propre amour". Ces paroles sont une admirable synthèse de tout le programme de votre institut et elles ont maintenu intacte toute la charge qui s'y renferme et leur caractère encore parfaitement actuel.

Que Jésus-Christ soit donc au centre de votre vie, de vos idéaux, de vos intérêts, de vos objectifs. Par la parole, par la prédication, par les écrits, par les moyens de la communication sociale, propagez "la Largeur, la Longueur, la Hauteur, la Profondeur", (cf. Ep 3, 18 et sv.) de l'amour du Christ qui "surpasse toute connaissance" (ibid.); mais, tout particulièrement, prêchez-le et répandez-le par l'exemple de votre vie sacerdotale et religieuse, animée par la foi, par la vision surnaturelle de la réalité et corroborée par la fidélité absolue et jalouse aux conseils évangéliques de la pauvreté, de la chasteté et de l'obéissance qui vous font ressenbler au Christ. Reproduisez dans votre cœur — selon l'heureuse expression du Père Dehon — la "sainteté du cœur de Jésus !".

3. En l'heureuse circonstance actuelle j'aimerais vous recommander tout particulièrement deux aspects caractéristiques de la spiritualité de votre fondateur: l'amour fidèle envers le Saint-Siège et la dévotion filiale envers la Vierge. Son obéissance aux directives et aux décisions du Siège Apostolique fut toujours inconditionnelle, sans la moindre hésitation, sans subtilités ni commodes distinctions, même — et tout spécialement en ce cas — lorsque ces décisions lui coûtaient des larmes et des sacrifices.

Sa dévotion envers la Vierge Très Sainte était limpide, sereine, profonde. Je souhaite sincèrement que tous les fils du Père Dehon suivent ces exemples pour inaugurer le deuxième siècle d'existence de leur Congrégation avec une ferveur apostolique juvénile et renouvelée, pour la gloire de Dieu et pour l'édification de l'Eglise.

Au nouveau Supérieur général, au Conseil général, à vous, Pères capitulaires, à tous vos confrères disséminés dans tous les continents et spécialement à ceux qui œuvrent dans les pays de mission, j'adresse tous mes encouragements et la promesse de mes prières afin que les Prêtres du Sacré-Cœur de Jésus soient toujours fidèles à leur charisme d'origine et répètent toujours avec joie et enthousiasme : Vivat Cor Jesu, per Cor Mariae !".

Avec ma particulière bénédiction apostolique !

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top