The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À UN GROUPE DE DIACRES DU DIOCÈSE DE MILAN

Jeudi 15 mars 1979

Très chers diacres de l'Archidiocèse de Milan !

J'ai accueilli bien volontiers votre désir d'avoir avec moi une rencontre spéciale, désir dont s'est fait l'interprète il y a déjà quelque temps votre Recteur et Evêque, Mgr Bernardo Citterio qui vous accompagne aujourd'hui.

Aussi, est-ce avec particulière affection que je vous salue tous, relevant en vous les levées les plus jeunes, prêtes à être insérées comme ouvriers dans cette partie d'élite de la vigne du Seigneur, qu'est l'Eglise ambrosienne.

En une telle circonstance, je ne puis que vous exprimer ma grande satisfaction et ma grande joie pour cet événement authentiquement ecclésial, mais aussi vous encourager et vous exhorter à vous montrer non seulement dignes de votre appel mais aussi à répondre généreusement à la grâce divine.

Comme vous le savez "diacre" signifie "ministre" c'est-à-dire "serviteur". C'est là une qualification fondamentale et stable qui vous marque irrévocablement: vous n'y renoncerez pas, et même, vous la mettrez encore mieux en évidence quand, dans peu de mois, par l'imposition des mains de votre Archevêque, vous deviendrez prêtres. Que "le ministère" soit vraiment la définition de votre vie : comme pour Jésus qui est venu "non pour être servi, mais pour servir" (Mc 10, 45) ou comme Barnabé et Paul que l'antique Concile de Jérusalem présenta comme "des hommes qui ont voué leur vie au nom de notre Seigneur Jésus Christ" (Ac 15, 23).

C'est à chacun de vous que le Seigneur entend répéter : "Là où je suis, là aussi sera mon diakonos, mon serviteur" (Jn 12, 26). Et Jésus, où est-il ? Aujourd'hui comme en ce temps-là, il se trouve sur différents fronts : dans la célébration de l'Eucharistie et la conséquente présence sacramentelle, dans l'annonce de l'Evangile, dans les besoins Journaliers des pauvres, dans la communauté chrétienne qui est son Corps, dans les successeurs des Apôtres. Dans toutes ces fonctions et milieux de l'Eglise, il faut que vous aussi, vous soyez présents, prêts, totalement disponibles et heureux. Qu'il ne vous arrive jamais d'encourir les avertissements de votre communauté comme un certain Archippe de l'Eglise de Colosses à qui, selon le témoignage de saint Paul, les fidèles durent dire : "Prends garde au ministère que tu as reçu dans le Seigneur, et tâche de bien l'accomplir" (Col 4, 17).

Un total dévouement à votre devoir pastoral, accompli dans la joie et de manière désintéressée sera le meilleur témoignage que vous puissiez rendre : celui que le Seigneur et 1' Eglise attendent de vous ; et il marquera en même temps la réussite de votre vie.

Que vous accompagne ma paternelle bénédiction apostolique et qu'elle soit, de ces vœux, le gage cordial.

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top