The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS AU CONGRÈS ITALIEN
SUR LA PASTORALE FAMILIALE

5 mai 1979

C'est avec grande joie que j'adresse un salut particulier aux participants au Congrès sur la Pastorale de la Famille, actuellement réuni à Rome, et spécialement à mes chers Frères de l'Episcopat qui y prennent part.

Je vous remercie, très chers amis, pour cette visite qui, si elle vous offre la possibilité de renouer vos liens de fidélité et de communion avec le successeur de Pierre, me permet à moi de vous adresser brièvement quelques mots concernant un thème d'importance vitale pour la société et pour l'Eglise de notre époque.

Il est certain que le congrès actuel sur la pastorale familiale concerne un aspect central de la vie et de la responsabilité des baptisés. Son caractère d'actualité est doublement confirmé, tant du point de vue positif que du point de vue négatif. D'une part, en effet, vous devancez au moins partiellement, l'examen du thème d'un important événement ecclé-sial, celui du futur Synode des Evêques, qui traite précisément de "Les fonctions de la famille chrétienne dans le monde contemporain". D'autre part, une sérieuse réflexion sur ce thème s'impose pour la raison facile à constater que l'actuel climat psychologique, social et idéologique a souvent comme effet de jeter le trouble dans le mariage et dans la vie conjugale.

J'ai donc le devoir de louer et d'encourager toute initiative ayant pour but de sauvegarder, d'éduquer et de promouvoir d'abord la prise de conscience et puis la réalisation pratique des devoirs qui conditionnent les relations mutuelles entre les familles chrétiennes et la communauté ecclésiale. Il me plaît de vous répéter, parce qu'universellement valable, ce que j'ai dit à Puebla aux Evêques d'Amérique Latine : "Faites tous vos efforts pour avoir une pastorale de la famille. Consacrez-vous à ce secteur absolument prioritaire, assurés qu'à l'avenir l'évangélisation dépendra en grande partie de l'Eglise domestique". C'est ce qu'exprime bien également le récent document de la Conférence Episcopale Italienne sur "Evangélisation et sacrement du mariage "lorsqu'il affirme que "la famille ne doit pas être seulement le terme de l'action responsable des diverses structures de la société civiles, mais elle doit devenir une collaboratrice responsable" (n. 117). Pour que cela se réalise, il faut promouvoir une efficace éducation a la maturité intégrale, humaine et chrétienne des époux, de leurs enfants, et des uns et des autres ensemble.

Dans un monde où la fonction portante de nombreuses institutions semble vaciller, où la qualité de la vie, urbaine surtout, se détériore de manière effrayante, la famille peut et doit devenir un lieu d'authentique sérénité et d'harmonieuse croissance : et ceci, non pour s'isoler des autres et vouloir orgueilleusement se suffire à soi-même, mais pour démontrer lumineusement au monde à quel point sont possibles la récupération et la promotion intégrale de l'homme si celles-ci ont leur point de départ et de référence dans la saine vitalité de la cellule primordiale du tissu civil et ecclésial : la famille.

Il est donc nécessaire que la famille se transforme de plus en plus en une communauté d'amour pour pouvoir surmonter, dans un climat de fidélité et de concorde, les épreuves découlant des préoccupations quotidiennes ; en une communauté de vie, pour engendrer et cultiver joyeusement de nouvelles et précieuses existences humaines à l'image de Dieu ; en une communauté de grâce qui fasse constamment du Seigneur Jésus Christ son propre centre de gravité, de manière à féconder les occupations de chacun et retrouver sans cesse un renouveau d'ardeur dans la démarche de chaque jour.

Et à vous qui, de manière qualifiée, vous consacrez à des problèmes si délicats, j'adresse mes louanges et mes encouragements les plus cordiaux, en souhaitant que vos rudes efforts soient vraiment féconds en vue de réaliser, grâce à l'influence de familles chrétiennes renouvelées dans le Christ, un nouveau dynamisme de l'Eglise et un bien-être général de la société humaine.

En gage de ces vœux je vous donne ma paternelle bénédiction apostolique à vous tous et à ceux qui collaborent à votre précieux travail.

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top