The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA DIRECTION D'ALITALIA
 

21 mai 1979 

 

Monsieur le Président, et vous tous de la Société Alitalia !

Je suis heureux de pouvoir vous rencontrer ce matin dans la cordiale familiarité de cette audience spéciale qui, me permettant de vous revoir de près, réveille dans mon coeur, fraîches et intactes, les émotions ineffables de mon voyage en Amérique Latine.

Je désire avant tout vous exprimer ma reconnaissance sincère pour toutes les attentions que vous nous avez réservées, à moi et aux personnes qui m'accompagnaient : l'habilité des pilotes et leur parfaite maîtrise du complexe appareillage de bord, la sollicitude délicate et attentive du personnel attaché au magnifique I-Dyne Dante Alighieri mis à ma disposition par votre Société ont permis un vol rapide, sûr et confortable, vers ce lointain continent sur lequel, il y a presque cinq siècles, un de vos compatriotes a, le premier, planté la croix du Christ.

Une foule de souvenirs, d'images me revient à l'esprit en évoquant le moment où, envahi de l'émotion du missionnaire j'ai posé le pied sur cette terre où la peine, le sacrifice, le sang de nombreux messagers de l'Evangile ont fait germer d'abondantes récoltes qui, à présent "sont dorées pour la moisson" (Jn 4, 35). Le contact avec la foi ardente de ces populations et avec leur enthousiasme spontané et irrésistible, a constitué pour moi une expérience unique qui s'est imprimée dans mon âme en caractères indélébiles. L'élan, plein de confiance, avec lequel des multitudes infinies de personnes se sont précipitées autour de l'humble Vicaire de Celui qui est "au centre du cosmos et de l'histoire" (Lettre Encycl. Redemptor hominis, n. 1), a renforcé ma conviction que le monde contemporain se tourne de nouveau vers le Christ, comme vers "Celui qui apporte a l'homme la liberté fondée sur la vérité, Celui qui libère l'homme de ce qui limite diminue et pour ainsi dire détruit cette liberté, jusqu'aux racines mêmes, dans l'esprit de l'homme, dans son cœur, dans sa conscience" (ibid. n. 12).

Eh bien l'assistance que vous m' avez prêtée avec une rare maîtrise et un inlassable dévouement a été l'entremise qui m'a permis d'apporter une parole, un vœu, une espérance à l'Eglise qui simul orat et laborat — qui prie ensemble et travaille (Cons. dogm. Lumen Gentium, n. 17) en Amérique Latine. En vous réitérant l'assurance de ma gratitude, je désire vous assurer que vous avez eu et aurez toujours une place spéciale dans ma prière. Je connais les difficultés de votre travail et je sais qu'en plus d'une préparation soignée et d'un aggiornamento permanent, il exige une extraordinaire maîtrise des nerfs et un solide équilibre psychologique qui garantissent le maintien d'un lucide self-control même dans les situations les plus imprévues et dangereuses.

Ce sont des qualités intérieures qui peuvent trouver un soutien très valide et fortifiant dans une foi mûre et dans un sincère engagement moral selon les préceptes de l'antique sagesse chrétienne.

Du reste, la familiarité avec les espaces sans fin du ciel et la possibilité de prendre, pour ainsi dire, "ses distances du "parterre qui nous rend si féroces" (Dante, Paradis, 22, 151) ne peuvent que faciliter, pour l'esprit de celui qui s'aventure à ces hauteurs, une perception plus nette de l'amoureuse omniprésence divine et une vision plus sereine et plus vraie des valeurs authentiques qui rendent noble et digne la vie d'un être humain.

Je fais des vœux pour que la pensée de Dieu, Père de tous les hommes, Créateur de la terre que vous survolez et Seigneur du ciel que vous sillonnez, vous accompagne sans cesse dans l'accomplissement de votre travail, vous éclaire et vous soutienne dans les moments difficiles, vous inspire toujours la bonne route dans les options de la vie, afin que ce voyage décisif qui a son terminus au-delà des confins du temps, puisse atteindre heureusement son but, qui est Dieu lui-même.

Je valorise ces vœux avec une particulière bénédiction apostolique que j'étends volontiers à tous les membres de la Société Alitalia et à vos familles, auxquelles vous voudrez bien la porter avec l'assurance de mon affectueux souvenir dans la prière.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

   

top