The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AUX ÉTATS-UNIS

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX MEMBRES DU SECRÉTARIAT DE L'ONU

New York, 2 octobre 1979


1. C'est avec grand plaisir que je saisis l'occasion de saluer les membres responsables de la direction des Nations Unies à New York, et de répéter devant vous ma ferme conviction au sujet de la valeur extraordinaire et de l'importance du rôle et des activités de cette institution internationale, de toutes ses réalisations et de tous ses projets.

Quand vous avez accepté de servir ici, dans l'étude ou la recherche, dans les taches administratives ou dans la planification, dans les activités du secrétariat ou d’organisation, vous l'avez fait parce que vous avez cru que votre travail, souvent caché et sans relief dans la complexité de cet organisme, constituait une contribution valable aux buts et aux objectifs de cette Organisation. Et vous avez raison. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, il existe une possibilité pour tous les peuples, à travers leurs représentants, de se rencontrer constamment et réciproquement pour échanger des points de vues; pour en discuter et pour chercher des solutions pacifiques, des solutions efficaces devant les conflits et les problèmes qui causent des souffrances dans toutes les parties du monde à de grand nombre d'hommes, de femmes et d'enfants. Vous participez à cette grande tâche universelle. Vous assurez les services, l'information et l'aide indispensables au succès de cette passionnante aventure - vous garantissez la continuité et le bon fonctionnement de l'action. Chacun d'entre vous est un serviteur de l'unité, de la paix et de la fraternité de tous les hommes.

2. Votre fonction n'est pas moins importante que celle des représentants des nations du monde, pourvu que vous soyez motivés par le grand idéal de la paix dans le monde et de la collaboration fraternelle entre tous les peuples: ce qui compte c'est l'esprit avec lequel vous accomplissez votre tâche. La paix et l'harmonie entre les nations, le progrès de toute l'humanité, la possibilité pour tous les hommes et les femmes de vivre dans la dignité et le bonheur dépend de vous, de chacun d'entre vous, et des services que vous assurez ici.

Les constructeurs des pyramides en Égypte et au Mexique, des temples en Asie ou des cathédrales en Europe, n'étaient pas seulement les architectes qui ont tracé les plans ou ceux qui ont participé au financement mais également et d'une façon non négligeable, les tailleurs de pierre, dont nombreux furent ceux qui n'eurent pas la satisfaction de compléter dans toute leur beauté les chefs-d'œuvre que leurs mains avaient aidé à créer. Et pourtant, ils avaient produit une œuvre d'art qui devait être l'objet de l'admiration des générations à venir.

3. Vous êtes d'une certaine façon les tailleurs de pierres. Même une vie entière de service dévoué ne vous permettra sans doute pas de voir l'achèvement du monument de la paix universelle, de la collaboration fraternelle et d'une véritable harmonie entre les peuples. De temps en temps vous aurez un aperçu de cela, dans une réalisation particulièrement réussie, dans la solution d'un problème, dans le sourire heureux d'un enfant en bonne santé, dans un conflit évité, dans la réconciliation d'esprits et de cœurs. Plus souvent, vous expérimenterez seulement la monotonie de votre travail quotidien ou la déception des difficultés bureaucratiques. Mais sachez que votre œuvre est importante et que l'histoire jugera favorablement votre action.

4. Les paris que la communauté mondiale aura à affronter dans les années et les décades futures ne diminueront pas. Le changement rapide des événements du monde, les formidables pas en avant de la science et de la technique accroîtront, à la fois le développement en puissance et la complexité des problèmes. Soyez prêts, soyez compétents, mais surtout ayez confiance dans l'idéal que vous servez.

Ne considérez pas seulement votre apport en termes de production industrielle croissante, d'efficacité excessive ou d’élimination de la souffrance. Envisagez surtout la dignité grandissante de chaque être humain, une possibilité croissante pour chaque personne de progresser vers un accomplissement spirituel, culturel et humain dans la mesure la plus pleine. Votre vocation de service international tire sa valeur des objectifs poursuivis par les organisations internationales. Ces visées transcendent les simples sphères matérielles ou intellectuelles; elles atteignent des domaines moraux et spirituels. Par votre travail, vous êtes en mesure d'étendre votre amour à toute la famille humaine, à chaque personne qui a reçu le merveilleux don de la vie, pour que tous puissent vivre ensemble dans une paix harmonieuse, dans un monde juste et paisible, dans lequel tous les besoins fondamentaux - physiques, moraux, spirituels - soient comblés.

Le visiteur qui se tient devant vous est quelqu'un qui admire ce que vous faites et qui croit en la valeur de votre tâche.

Merci de votre accueil. Je salue de tout cœur vos familles également. J'espère tout particulièrement que vous ferez l'expérience d'une joie inaltérable dans le travail que vous accomplissez pour le bien de tous les hommes, de toutes les femmes et de tous les enfants de la terre.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top