The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À UN GROUPE DE PÈLERINS DE LA RÉGION ITALIENNE DU FRIOUL

27 octobre 1979

Vénérable frère, très chers fils et filles,

Tout en remerciant sincèrement l'Archevêque d'Udine pour les paroles qu'il m'a adressées à l'occasion de cette rencontre que vous avez souhaitée, je suis heureux de vous saluer avec une vive affection. Je salue notamment tous les membres du "Fogolar Furlan" de Rome, le groupe des sourds-muets et leurs parents, et tous ceux qui proviennent des divers lieux du Frioul.

Permettez-moi de vous dire que je vois en vous les représentants d'une noble population comme l'est celle du Frioul, une population qui unit harmonieusement d'insignes qualités de fierté, d'ardeur au travail et de sagesse à une foi chrétienne solide et profonde qui l'a fait grande par le passé et forte aujourd'hui. Votre situation géographique et culturelle qui eut jadis son centre glorieux dans le siège patriarcal d'Aquilée, fait de vous un peuple-charnière entre deux civilisations, latine et slave, qui ont trouvé dans le christianisme et peuvent y trouver encore leur point de jonction le plus élevé. Elles vous confèrent une providentielle prédisposition à l'universalité de la pensée et de la foi capable de surmonter toute tentation de particularisme. Un peuple qui devient Église, voilà un motif de pure joie et de louanges au Seigneur.

Ce que je veux souhaiter de tout cœur est que vous ne perdiez jamais le patrimoine et l'efficacité de ces valeurs qui possèdent la faculté de vous maintenir au-dessus et donc plus forts que n'importe quelle difficulté ou souffrance, si graves soient-elles. La carence de ressources économiques et l'émigration qu'elle provoque et surtout le terrible tremblement de terre relativement récent, doivent être pour vous des stimulants aptes à encourager et à renforcer, au-delà de toute résignation passive ou, pis encore, de tout désespoir stérile, votre solidité spirituelle intérieure et votre enviable sens de solidarité qui vous rassemble tous dans un seul et unique foyer.

C'est pourquoi je remercie le Seigneur avec vous pour les admirables initiatives de secours chrétien qu'a suscitées le tragique tremblement de terre, libérant pour ainsi dire de latentes énergies d'authentique esprit évangélique et révélant ainsi l'extrême et féconde tangibilité des vocables fondamentaux du langage chrétien, tels que communion, amour, don, service, altruisme. Si bien que vos besoins sont devenus non seulement une occasion mais également un ban d'épreuve de la fraternité chrétienne, qui, par la grâce de Dieu et à sa gloire, s'est affirmée avec éclat, même si malheureusement tout n'est pas encore résolu.

Courage donc ! Votre foi et le Seigneur lui-même sont toujours votre force, car il n'abandonne jamais ceux qui espèrent en lui. Que de sa bénéfique assistance soit le gage, la bénédiction apostolique que de tout cœur je vous donne à tous, et particulièrement aux personnes souffrantes, aux enfants, vous chargeant de la transmettre à tous ceux qui vous sont chers comme marque de ma particulière bienveillance.

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top