The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DE JEAN-PAUL II
AUX RESPONSABLES RÉGIONAUX
DES "ÉQUIPES NOTRE-DAME"

Lundi, 17 septembre 1979

 

Chers Frères et Sœurs

JE SUIS HEUREUX de rencontrer les Responsables régionaux (ou “ super-régionaux ”) des “ Equipes Notre-Dame ”. A travers ce premier contact, si bref soit-il, veuillez comprendre l’estime, l’encouragement, la confiance que je voudrais exprimer à votre mouvement, dans la ligne de tout ce que vous a déjà dit mon vénéré Prédécesseur Paul VI. Je me réjouis de la vitalité des Equipes, de leur extension à divers pays, en particulier parmi les jeunes foyers. 

Vous voulez vivre l’amour conjugal, et l’amour parental à la lumière de l’Evangile et des enseignements de l’Eglise, dans un climat qui fait grand cas de la prière, du partage entre foyers, des échanges profonds entre époux sur tous les problèmes humains et spirituels. Le levain de l’Evangile doit d’abord imprégner les réalités quotidiennes et fondamentales des relations familiales. Il faut ainsi renouveler, à la base, les cellules de l’Eglise et de la société. Et le Pape compte sur la contribution de votre mouvement de spiritualité matrimoniale. 

J’encourage donc les membres des Equipes Notre-Dame à chercher toujours davantage la perfection de leur vie chrétienne dans et à travers le sacrement de mariage, et je souhaite que beaucoup d’autres époux chrétiens le fassent également. Quelles richesses, quelles exigences, quel dynamisme en surgissent, si ce sacrement est vécu au jour le jour, dans la foi, à l’image du don mutuel du Christ et de son Eglise! Quelle force lorsque les époux ont la simplicité de s’entraider, sous le regard du Seigneur, à progresser dans leur foi, dans leur amour réciproque, au besoin dans leur pardon, dans leur engagement commun au service de leur famille, de la communauté ecclésiale, de l’entourage social! Quel exemple pour les enfants qui font alors, avec leurs parents, la première expérience du mystère de l’Eglise!

Vous avez déjà éprouvé vous-même, surtout les foyers depuis longtemps attachés au mouvement, que tout cela est à la fois très exigeant et très réconfortant. Oh! je sais, vous n’êtes pas, vous non plus, à l’abri des tentations, des épreuves que connaissent les autres familles, des contradictions que l’idéal familial rencontre dans la société contemporaine. Mais vous prenez humblement les moyens de les surmonter. Ayez à cœur d’alimenter vos convictions, vos méditations, votre action, aux véritables sources que sont la Parole de Dieu lue en Eglise, la doctrine et l’éthique chrétiennes rappelées par le Magistère, l’authentique spiritualité du mariage et des autres sacrements, avec l’aide des prêtres que l’Eglise met à votre disposition. 

Je souhaite que vous fassiez bénéficier de vos convictions et de votre expérience la pastorale familiale de l’Eglise, dans vos pays respectifs, en vous associant, selon les possibilités, aux immenses efforts qui sont accomplis ou qui devraient être accomplis en ce domaine. Il faut en effet faire briller, aux yeux des jeunes générations, le merveilleux plan de Dieu sur l’amour conjugal, sur la procréation, sur l’éducation familiale, et cela ne sera crédible que par le témoignage de ceux qui en vivent, avec toutes les ressources de la foi. 

C’est l’Eglise entière en effet qui doit s’engager dans cet effort. Pour ma part, je saisis actuellement l’occasion des audiences générales du mercredi pour offrir des éléments de réflexion sur la famille. Le prochain Synode des Evêques abordera “ les tâches de la famille chrétienne ”: vous êtes invités, non seulement à y prêter intérêt et attention, mais à apporter votre contribution à sa préparation, en faisant connaître, à l’intérieur de vos communautés diocésaines, vos réflexions sur les différents points du programme publiés par le Secrétariat du Synode. Car les tâches familiales ne pourront être assumées de façon chrétienne que si l’on approfondit la théologie du mariage, avec ses richesses de grâces et sa dimension ecclésiale, et si l’on vit pratiquement de cette spiritualité à l’intérieur des foyers. 

C’est dans ces sentiments que je vous exprime ma confiance, ainsi qu’à tous les hommes et femmes des Equipes Notre-Dame, à leurs aumôniers, en vous encourageant à continuer de bien situer vos efforts dans l’Eglise, selon la doctrine de l’Eglise, en liaison avec les Pasteurs de l’Eglise et les autres mouvements dont l’action est complémentaire de la vôtre. Et de tout cœur je vous bénis, avec tous ceux qui vous sont chers, et particulièrement vos enfants.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

     

top