The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE EN IRLANDE

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AU GOUVERNEMENT IRLANDAIS

Samedi 29 septembre 1979

Messieurs,

C'est pour moi un grand plaisir de pouvoir rencontrer ici les membres du gouvernement irlandais. Vous représentez les aspirations, les besoins et l'avenir du Peuple irlandais, mais aussi son potentiel et les promesses d'avenir contenues dans l'histoire de votre pays. Le peuple d'Irlande a eu une longue histoire de lutte et de souffrances pour perfectionner sa propre cohésion comme Etat moderne et pour atteindre le degré de bien-être qui est dû à toute nation.

Vous avez le privilège de servir le peuple, en son nom et en vue de son progrès, sur la base du mandat que le peuple lui-même vous a conféré. Mais il y a aussi des principes et des impératifs d'un ordre supérieur, sans lesquels une société ne pourrait jamais avoir l'espérance de promouvoir le bien commun. Il n'est pas nécessaire que j'explique en détail quels sont les impératifs de la justice, de la coexistence pacifique dans la société, du respect et de la sauvegarde de la dignité qui découle de la nature même et du destin de chaque être humain en tant que créature de l'amour de Dieu. Il vous appartient de les traduire de manière concrète et de promouvoir la collaboration de tous les citoyens à la réalisation de ces splendides idéaux.

Une Irlande prospère, pacifique et tendue vers l'idéal des relations fraternelles au sein de sa population est également un facteur qui contribuera au pacifique et juste avenir de l'Europe et de toute la famille des nations. Aujourd'hui, à Drogheda, j'ai lancé un appel solennel en faveur de la justice, de la paix et de la réconciliation, particulièrement en ce qui concerne la situation en Irlande du Nord, une situation qui ne saurait laisser indifférents ni les Irlandais, ni les chrétiens et certainement pas le Pape. Ma fervente prière est que la population de cette île déploie son courage et trouve le moyen de résoudre un problème qui n'est pas religieux de nature, mais a ses origines dans une variété de raisons historiques, sociales économiques et politiques.

Je désire réitérer une fois de plus mes remerciements pour votre aimable accueil et pour tout ce que les autorités publiques ont fait pour faciliter ma visite pastorale en votre pays.

Je vous exprime mes sentiments d'estime pour vous et pour vos collègues du Gouvernement. Puisse chacun, en harmonie avec la charge et la dignité qu'il détient, accomplir ses devoirs en s'inspirant du réel désir de promouvoir la paix, la justice et le respect de la personne humaine.

Copyright © 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top