The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE EN IRLANDE

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II 
À DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES EN VISITE
 

29 septembre 1979

 

Chers frères en Notre-Seigneur Jésus-Christ,

Que vous soyez venus si nombreux de différents pays, pour vivre avec moi les divers moments de ma visite, c'est là un tribut rendu à l'Irlande et à vous-mêmes, car cela prouve que vous vous sentez unis à l'Evêque de Rome dans sa "sollicitude pour toutes les Eglises" (2 Co 11, 28), en même temps que vous voulez honorer la foi de l'Eglise en Irlande.

N'est-il pas vrai, en effet, que les communautés chrétiennes que vous représentez ont un devoir de gratitude envers l'Irlande ? Vous qui venez d'autres pays d'Europe, vous vous reconnaissez une parenté particulière avec ce peuple qui a envoyé tant et de si grands missionnaires lesquels, dans les siècles passés, voyagèrent inlassablement à travers monts et rivières, et par les plaines de l'Europe pour soutenir la foi lorsqu'elle vacillait, pour raviver les communautés chrétiennes et pour prêcher la Parole du Seigneur. Plusieurs de vos propres communautés sont issues de cette vitalité de l'Eglise en Irlande. Periginari pro Christo : devenir voyageur, pèlerin pour le Christ, telle était pour ces missionnaires, la raison de quitter la terre natale bien-aimée ; et de leurs voyages, l'Eglise en Europe recevait une vie nouvelle.

Au-delà du Continent, immigrants, prêtres et missionnaires irlandais furent encore les fondateurs de nouveaux diocèses, de nouvelles paroisses, les bâtisseurs d'églises et d'écoles, leur foi réussit, parfois malgré des disparités écrasantes, à porter le Christ en de nouvelles contrées et à inspirer aux nouvelles communautés le même indivisible amour de Jésus et de sa Mère, la même loyauté et la même affection envers le Siège apostolique de Rome, ainsi qu'ils l'avaient appris dans leur pays.

En réfléchissant sur ces réalités historiques et en tant que témoins, durant cette visite, de la piété, de la foi et de la vitalité de l'Eglise irlandaise, nous ne pouvons que nous réjouir de ces moments. Votre présence sera en retour un encouragement tant pour l'épiscopat que pour les fidèles irlandais, car en vous voyant réunis autour de l'Evêque de Rome, ils verront que c'est tout le Collegium Episcopale qui soutient les pasteurs locaux et qui accepte sa part de responsabilité à l'égard de l'Eglise qui est en Irlande. Que votre amour de l'Irlande et votre considération pour la place de l'Irlande dans l'Eglise s'exprime en prière pour un prompt retour de la paix sur cette île si belle. Entraînez votre peuple fidèle dans cette prière fervente et persévérante au Prince de la Paix, par l'intercession de Marie, Reine de la Paix.

Quand le peuple de ce pays bien-aimé vous voit, avec les évêques irlandais réunis autour de l'Evêque de Rome, il constate cette union particulière qui constitue le fond de la collégialité épiscopale, une union d'esprit et de cœur, une union qui engage et s'emploie à l'édification du Corps du Christ, qui est l'Eglise. C'est cette union profonde, cette "communion sincère qui confère profondeur et signification au concept de collégialité, et qui rend possible cette franche collaboration pratique ou cet échange de vues. Il en résulte, dès lors, un lien qui unit vraiment les évêques du monde entier au Successeur de Pierre et entre eux, de façon à maintenir "cum Petro et sub Petro" ce ministère apostolique que le Seigneur a dévolu aux Douze. De savoir que tels sont les sentiments qui inspirent votre présence ici avec moi me donne non seulement satisfaction mais aussi me soutient dans mon propre ministère pastoral, unique et universel.

De cette union entre tous les évêques jailliront pour chaque communauté ecclésiale et pour l'Eglise entière, d'abondants fruits d'unité et de communion de tous les fidèles entre eux et avec leurs évêques, aussi bien qu'avec le Chef de l'Eglise universelle.

Merci d'avoir partagé avec moi le privilège et la grâce surnaturelle de cette visite. Daigne le Seigneur Jésus vous bénir, vous et vos diocèses et vous accorder des fruits toujours plus abondants d'union d'esprit et de cœur. Et puisse chaque chrétien, partout, et toute l'Eglise de Dieu réunie, devenir de plus en plus signe et message d'espoir pour toute l'humanité.

 

Copyright © 1979 - Libreria Editrice Vaticana

   

top