The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DE JEAN-PAUL II 
AUX JEUNES DE L'ARCHEVÊCHÉ DE ROUEN

Salle du Consistoire
Lundi, 14 avril 1980

 

Chers Amis,

Je suis heureux de vous rencontrer, comme j’aime rencontrer des jeunes chrétiens chaque fois que mon horaire le permet, pour être témoin de leur vitalité humaine et religieuse et encourager leur foi. Jésus a dit à Pierre: “Affermis tes frères”. C’est ce que je fais ce matin, en union avec votre Archevêque, vos aumôniers, les religieuses et laïcs qui vous apportent leur aide et que je félicite. L’évangélisation des jeunes demeure une part importante de notre ministère.

Je vous laisse deux consignes simples. D’une part, enracinez-vous dans la foi, dans la foi de l’Église. Il s’agit pour vous d’accueillir le message du Christ - qui ne s’invente pas; de greffer votre vie sur la sienne, d’entrer avec lui en relation personnelle avec le Père, avec vos frères, d’y reproduire sa façon d’aimer.

Cela, nous ne l’apprenons pas du monde, en tout cas pas du monde qui doute ou qui ne croit pas, ou qui se laisse guider uniquement par ses impressions et son plaisir immédiat. Il faut des moments de réflexion, de prière, entre chrétiens, à l’aumônerie, à l’école et en paroisse, autour de la parole de Dieu et des sacrements; il faut retrouver la grande sève qui nous vient de Jésus, par les Apôtres Pierre et Paul, par les saints comme François et Claire... C’est ce que vous avez essayé de faire ici. C’est ce qu’il faut continuer. Ainsi vous fortifierez votre identité de chrétien qui autrement serait ébranlée ou appauvrie.

D’autre part, vous deviendrez par le fait même les témoins du Christ. Car le monde a besoin de connaître par vous la Bonne Nouvelle: par le témoignage de votre foi en Jésus-Christ, de votre attachement à l’Église - l’Église, une mère que l’on l’aime! - ; par votre vie pure et joyeuse, toute disponible à l’accueil de vos frères, auxquels vous savez donner en vérité votre attention, votre temps, votre aide. C’est le signe auquel on reconnaît les disciples.

Je pense que vous vous préparez ainsi à un apostolat adulte, vécu si possible en équipe. Et j’espère aussi que certains, séduits par le Christ et voyant les besoins spirituels immenses de leurs frères, n’hésiteront pas à se consacrer totalement à la mission du Christ. Oui, le Christ vous appelle à le suivre, aujourd’hui comme hier. Je me fais l’écho de son appel.

Que le Christ soit votre joie et votre force! Je vous bénis de tout cœur avec vos éducateurs dans la foi!

 

 

© Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top