The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DE JEAN-PAUL II 
AUX AUTEURS DE 
"L'HISTOIRE DU CHRISTIANISME EN POLOGNE"

Jeudi, 17 avril 1980

 

Mesdames, Messieurs,

C’est pour moi une très grande joie de vous recevoir et de vous saluer ce matin. Est-il besoin de souligner que, si je suis toujours heureux lorsque j’ai l’occasion de rencontrer des universitaires, je le suis doublement aujourd’hui, puisqu’il s’agit d’historiens qui ont consacré leurs efforts à l’étude de “L’histoire du christianisme en Pologne”, et que vous avez eu la délicate attention de venir m’offrir cette belle œuvre.

Soyez donc assurés de ma profonde gratitude, vous tous qui avez collaboré à sa réalisation, auteurs et éditeurs. J’espère que vos efforts, en faisant connaître la place si importante tenue par le catholicisme dans l’histoire de mon pays, contribueront aussi à mieux faire comprendre au lecteur de bonne volonté comment sa nature propre fait qu’il doit avoir sa place dans toute société humaine soucieuse de l’homme dans sa totalité.

Si l’histoire, en effet, est toujours et partout magistra vitae lorsqu’on cherche à comprendre notre époque, l’histoire de l’Église, vous le savez bien, ajoute à cette compréhension la dimension particulière qui découle de la réalité même du christianisme. Certes, on peut considérer cette histoire de manière purement extérieure, sociologique, et l’enrichissement humain qu’on en retire est déjà considérable. Mais il l’est combien plus lorsque l’historien chrétien, dans l’acceptation totale de cette réalité de l’Église dont il vit intérieurement, devient capable d’en pénétrer la signification ultime, celle qui se réfère à l’Incarnation du Christ, qui donne à l’homme tout entier, à sa vie, et donc à son histoire, les perspectives spirituelles grâce auxquelles il devient capable de sa pleine réalisation.

L’histoire du christianisme, malgré ses vicissitudes, n’est en effet rien d’autre que l’histoire de l’actualisation du salut qui nous a été donné en ce temps pascal que nous célébrons.

Je vous remercie donc de tout cœur pour tout ce que vous avez fait, avec toute votre science et votre probité historique, pour la réalisation de cette œuvre. Merci pour les nombreux efforts et tout le travail qu’elle vous a coûtés. Que ce soit, comme le dit l’Écriture, le Seigneur lui-même qui récompense ce que vous avez fait pour mieux faire connaître, comprendre et aimer l’Église à travers l’histoire du pays qui est le mien. Pour moi, en vous offrant mes vœux pour votre travail, je suis heureux d’implorer la bénédiction du Christ ressuscité sur vos personnes et vos familles.

 

 

© Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top