The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE AU BRÉSIL
(30 JUIN - 12 JUILLET 1980)

PRIÈRE DU PAPE JEAN-PAUL II
DANS LA BASILIQUE D'APARECIDA

Aparecida (Brésil)
Vendredi, 4 juillet 1980

 

Notre Dame d'Aparecida!

1. En ce moment si solennel, si exceptionnel, je veux ouvrir devant vous, ô Mère, le cœur de ce peuple au milieu duquel vous avez voulu demeurer d'une façon toute spéciale — comme au milieu d'autres nations et d'autres peuples — et comme au milieu de la nation dont je suis le fils. Je désire ouvrir devant vous le cœur de l'Eglise et le cœur du monde auquel l'Eglise a été envoyée par votre Fils. Je désire vous ouvrir égaiement mon cœur.

Notre Dame d'Aparecida! Femme révélée par Dieu pour écraser la téta du serpent (cf. Gn 3,15) dans votre Immaculée conception! Choisie de toute éternité pour être la Mère du Verbe éternel, qui à l'annonce de l'ange, a été conçu dans votre sein virginal comme fils de l'homme et vrai homme!

Unie plus étroitement au mystère de la rédemption de l'homme et du. monde, au pied de la croix, sur le Calvaire!

Donnée comme mère à tous les hommes, sur le Calvaire en la. personne de Jean, l'apôtre et l'évangéliste?

Donnée comme mère à toute l'Eglise, depuis la communauté qui se préparait à la venue du Saint-Esprit, jusqu'à la communauté de tous ceux qui sont pèlerins sur la terre, au cours de l'histoire des peuples et des nations, des pays et des continents, des époques et des générations!...

Marie! Je vous salue et je vous dis "Ave" dans ce sanctuaire, où l'Eglise du Brésil vous aime, vous vénère, et vous invoque comme Aparecida, celle qui lui a été révélée et donnée d'une façon particulière! Comme sa mère et patronne! Comme médiatrice et avocate auprès de son Fils duquel vous êtes la mère! Comme modèle de toutes les âmes qui possèdent la vraie sagesse el; en même temps, la simplicité de l'enfant et cette confiance intime qui surpasse toute faiblesse et toute souffrance!

Je veux vous confier particulièrement ce peuple et cette Eglise, tout ce Brésil grand et accueillant, tous vos fils et toutes vos filles, avec tous leurs problèmes et leurs angoisses, leurs activités et leurs joies. Je veux le faire comme successeur de Pierre et pasteur de l'Eglise universelle, entrer dans cet héritage de vénération et d'amour, de dévouement et de confiance qui fait partie depuis des siècles de l'Eglise du. Brésil et de ces qui le forment, sans considération des différences d'origine, de race et de position sociale. partout ou ils habitent dans cet immense pays.

Tous en ce moment, regardent vers Fortaleza et se demandent; "Où vas-tu?"

O mère! Faites que l'Église soit pour ce peuple brésilien sacrement de salut et le signe de l'unité de tous les hommes, frères et sœurs d'adoption de votre Fils et fils du Père des cieux.

O mère! faites que cette Eglise, à l'exemple du Christ, en servant constamment l'homme, défende tous les hommes, en particulier les pauvres et les nécessiteux, les marginaux et les dépourvus de tout. Faites que l'Eglise du Brésil soit toujours au service de la justice entre les hommes et qu'elle contribue en même temps au bien commun de tous et à la paix sociale.

O mère! ouvrez le cœur des hommes et faites que tous comprennent que c'est seulement dans l'esprit de l'évangile et en observant le commandement de l'amour et les Béatitudes du discours sur la montagne qu'il sera possible de construire un monde plus humain, dans lequel sera vraiment mise en valeur la dignité de tous les hommes.

O mère! donnez à l'Eglise qui, dais cette terre du Brésil a réalisé dans le passé une grande œuvre d'évangélisation et dont l'histoire est riche d'expériences, de réaliser sa tâche d'aujourd'hui avec un nouveau zèle et un nouvel amour pour la mission qu'elle a reçue du Christ.

Accordez-lui dans ce but de nombreuses vocations sacerdotales et religieuses pour que tout le peuple de Dieu puisse bénéficier du ministère des dispensateurs de l'Eucharistie et des témoins de l'évangile.

O mère! accueillez dans votre cœur toutes les familles du Brésil! Accueillez les adultes et les personnes âgées, les jeunes et les enfants! Accueillez les malades et ceux qui vivent dans la solitude! Accueillez les travailleurs des champs et ceux de l'industrie, les intellectuels dans les écoles et les universités, les fonctionnaires de toutes les institutions. Protégez-les tous!

Ne cessez pas, ô Vierge de l'Aparecida, par votre présence même, de manifester sur cette terre que l'amour est plus fort que la mort, plus puissant que le péché! Ne cessez pas de nous montrer Dieu qui a tant aimé le monde, au point de lui envoyer son Fils unique pour que nul ne se perde, mais aie la vie éternelle! (cf. Jn 3, 16).

Amen!

 

 

© Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top