The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À L'AMBASADEUR D’AUSTRALIE, S.E. M. LLOYD THOMSON
*

Jeudi 26 juin 1980

 

1. Je suis heureux de recevoir de Votre Excellence les Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur australien prés le Saint-Siège. Je vous souhaite la bienvenue, et vous remercie pour les aimables paroles que vous m'avez adressées tant en votre nom personnel qu'au nom du gouvernement et du peuple d'Australie.

2. Le premier parmi les intérêts de l'Église est le bien-être spirituel de chaque personne; c'est pourquoi elle porte avant tout son attention sur le désir ardent le plus profond de la personne humaine, sur la faim que son âme a de la vie éternelle. Néanmoins, les autres besoins et aspirations de la personne humaine ne sont pas oubliés.

3. Désireuse de rester fidèle à l'enseignement et à l'exemple de Jésus-Christ, l'Église ne saurait demeurer indifférente aux espoirs et aux joies, aux besoins et aux souffrances des hommes et des femmes de notre époque. En outre, grâce à ses activités religieuses, l'Église peut aider les individus à développer les valeurs humaines fondamentales si importantes pour toute société ou culture. En même temps, ces activités peuvent aider à l'établissement de l'unité et de l’harmonie parmi les peuples et les nations.

4. Vous vous êtes référé aux soucis que l'Australie et le Saint-Siège ont en commun. L'Église note avec satisfaction le désir de votre pays de continuer à contribuer à tous les efforts des communautés internationales tendant à débarrasser le monde de la pauvreté, de la violence, de l'ignorance et de la maladie, à instaurer une vraie justice et une vraie paix et à promouvoir la dignité fondamentale de tout être humain.

A cet égard, je désire exprimer ma satisfaction pour tout ce que votre nation, fidèle à ses traditions d'hospitalité, a fait et continue à faire pour les nombreux immigrants et réfugiés que vous avez accueillis sur vos terres. L'Église désire vous offrir son appui moral pour ces louables efforts.

Je voudrais aimablement vous prier de transmettre mes cordiales salutations au gouvernement et au peuple d'Australie. J'assure Votre Excellence de la pleine coopération du Saint-Siège dans l'accomplissement de votre mission et vous adresse mes meilleurs vœux pour son fructueux déroulement.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n. 29 p.4.

© Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top