The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE EN AFRIQUE
(2-12 MAI 1980)

 

DISCOURS DE JEAN-PAUL II 
AUX FIDÈLES DE KINSHASA ET 
DONATION D'UNE IMAGE  DE LA VIERGE 

Nonciature apostolique à Kinshasa (Zaïre)
Dimanche 4 mai 1980

 

Chers Frères et Sœurs dans le Christ,

Parmi toutes les joies qu'il m est donné de goûter au long de mes visites pastorales sur la terre d’Afrique, celle que vous me procurez en ce moment a une saveur toute particulière. Votre projet d’élever un sanctuaire dédié à la “Mère de Dieu” et de la vénérer à travers l’image de Notre-Dame de Czestochowa, si populaire dans ma Pologne natale, me réjouit profondément. Je félicite tous ceux qui ont contribué à l’élaboration de ce projet et je forme des vœux fervents pour la fécondité du ministère que les Missionnaires de la Consolata accompliront dans ce futur lieu de culte.

Ce vocable de la “Mère de Dieu”, donné à l’une de vos églises, sera toujours une invitation à avancer dans une authentique piété mariale, telle que mon cher prédécesseur Paul VI la précisait dans son exhortation apostolique “Marialis Cultus”. Une dévotion mariale bien comprise doit acheminer les chrétiens vers la connaissance toujours approfondie du mystère trinitaire à l’exemple de Marie. Elle s’est abandonnée à la volonté aimante du Père dans le Fiat de l’Annonciation. Elle a cru à l’Esprit qui accomplissait l’œuvre étonnante d’une maternité divine en son sein. Elle a contemplé le Verbe de Dieu vivant la condition humaine pour sauver l’humanité. Marie de Nazareth est la première croyante de la nouvelle Alliance à faire l’expérience du Dieu Unique en trois Personnes, source de toute Vie, de toute Lumière, de tout Amour. Nous la supplions de guider ceux et celles qui ont été baptisés au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, dans leur découverte du vrai visage de Dieu.

Et avec Marie, vous aimerez l’Église. “L’amour diligent de la Vierge à Nazareth, à la maison d’Élisabeth, à Cana, au Golgotha... se continue dans l’inquiétude maternelle de l’Église pour que tous les hommes arrivent à la connaissance de la vérité[1], dans son souci des humbles, des pauvres et des faibles, dans son engagement continuel pour la paix et la concorde sociale, dans son zèle pour que tous les hommes aient part au salut qui leur a été mérité par la mort du Christ”[2].

L’image de Marie sera donc dans votre église, au centre de votre paroisse. Vous viendrez souvent la saluer, la vénérer. Vous viendrez confier à cette Mère vos intentions. Vous la prierez pour vos familles: qu’elle soit, comme les femmes de ce pays, la gardienne de vos foyers! Vous la prierez pour les besoins de vos frères et sœurs, pour les besoins de toute l’Église. Vous viendrez puiser la force de participer activement aux tâches si nombreuses de l’Église, dans votre paroisse, dans le diocèse. Vous la prierez aussi pour moi à qui le Seigneur a confié la charge de Pasteur de toute l’Église. Vous aimerez la prière toute simple et si féconde du chapelet et je puis vous assurer que je prierai aussi pour vous, spécialement dans la récitation quotidienne de mon rosaire.

Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


 [1] Cfr. 1 Tim. 2, 4.

 [2] Pauli VI Marialis Cultus, 28.

 

 

  © Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top