The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE EN AFRIQUE
(2-12 MAI 1980)

SALUT DE JEAN-PAUL II 
AUX ÉVÊQUES RÉUNIS DANS L'INSTITUT 
CATHOLIQUE POUR L'AFRIQUE OCCIDENTALE

Abidjan (Côte d'Ivoire)
Dimanche, 11 mai 1980

 

Chers frères dans l’épiscopat,

Ma joie est grande de vous rencontrer ici, dans cet Institut catholique pour l’Afrique occidentale, qui témoigne hautement de la collaboration efficace des épiscopats de la région tout entière.

Trop rapide, comme toutes mes visites, hélas, mon bref passage ici me donne cependant, et me laissera une impression de plus réconfortantes. Un travail sérieux se fait ici, je le sais. J’encourage vivement tous les évêques dont dépend cet Institut à continuer à être pleins de sollicitude pour lui assurer le meilleur recrutement, afin que son avenir soit aussi fructueux que le présent permet de l’espérer.

Dans un instant, je vais bénir la première pierre du bâtiment qui abritera le Secrétariat de la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest francophone. Là aussi, c’est un nouveau symbole de votre volonté de travailler ensemble, dans un souci d’efficacité, et pour mieux témoigner de l’esprit d’unité qui vous anime.

Et à vous tous, chers frères, qui avez fait souvent un long voyage pour venir me saluer à mon passage en Afrique, en Côte d’Ivoire, merci de votre présence. Merci du soutien que vous êtes venus m’apporter dans ces visites pastorales. Ma joie est grande, je le redis, de me voir ainsi accueilli et entouré par tant d’évêques pour manifester ensemble l’unité de l’Église. Recevez tous mes encouragements, fervents et fraternels, pour le travail apostolique que vous assumez courageusement. Pour le service de Dieu, il nous faut porter le poids du jour et de la chaleur[1]!

Continuez donc sans trêve à annoncer la parole du salut, cet Évangile qui nous a été solennellement confié à notre ordination épiscopale!

Et portez aussi mes encouragements, forts et chaleureux, dans tous vos diocèses, à tous: aux prêtres que j’aime tant, aux religieux et aux religieuses, à tous les fidèles, et d’une manière spéciale à ceux qui sont malheureux, aux malades, à ceux qui souffrent. A tous, portez l’affection et la bénédiction du Pape.


 [1] Cfr. Matth. 20, 12.

 

 

© Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top