The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AU MINISTRE PLÉNIPOTENTIAIRE DE GRANDE-BRETAGNE,
S. E. M. MARK EVELYN HEATH
*

Jeudi 22 mai 1980

 

C'est avec une grande joie que je reçois Votre Excellence comme envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire de Sa Majesté britannique, la reine Elizabeth. Je suis reconnaissant de la courtoise salutation que vous m'apportez au nom de Sa Majesté et je vous demande de lui transmettre l'assurance renouvelée de ma haute considération ainsi que de mes souhaits les plus cordiaux.

Les contacts permanents établis par des moyens tels que la mission diplomatique dont vous êtes à présent le chef renforceront encore, sans nul doute, la compréhension mutuelle et l'amitié entre le Saint-Siège et le Royaume-Uni et favoriseront une collaboration étroite et effective pour le bien de tous.

Dans la vie internationale, le Royaume-Uni a un rôle important à jouer, à la fois par lui-même et en tant que membre de la Communauté européenne et du Commonwealth à l’échelle internationale, en faveur de la liberté, de la paix et de la coopération entre les peuples, et pour le soutien des organisations internationales. Le rôle auquel il est appelé est dans la ligne des valeurs de la démocratie et du respect de la dignité de l'homme, qui font partie de la magnifique tradition historique et culturelle de votre peuple. Les bons auspices sous lesquels le Zimbabwe a rejoint le groupe des nations indépendantes du monde peuvent être attribués à une initiative du gouvernement britannique qui a heureusement allie courage et patience. Je prie Dieu pour que de tels résultats positifs continuent de provenir de la même source.

Je prie également pour que les difficultés auxquelles se heurte la région troublée de l’Irlande du Nord soient aplanies grâce à des moyens politiques pacifiques et que la preuve soit faite que la paix accomplit les œuvres de justice, alors que la violence ne le fait pas, de manière que la réconciliation et l'amour l'emportent sur la haine et l'affrontement.

Je suis conscient de la compréhension toujours plus grande entre l'Église catholique, l'Église d'Angleterre et les autres communautés chrétiennes de votre pays. Une telle compréhension et un tel respect, loin de s'opposer à la fidélité à la vérité, sont une conséquence logique de cette fidélité. Je suis heureux d'apprendre ces développements, et espère qu'ils se poursuivront sans défaillance.

C'est avec une grande joie que j'attends la visite que Sa Majesté a l'intention de faire en octobre prochain au Vatican. Entre-temps, j'invoque sur elle et sur tous ses sujets les bénédictions du Dieu tout-puissant. Je prie également pour le bonheur et le succès de votre mission.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n. 25 p.9.

La Documentation catholique n.1789 p.636.

 

 © Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top