The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DE JEAN-PAUL II
AUX PÈLERINS FRANÇAIS

Samedi, 21 novembre 1981

 

Chers Frères et Sœurs,

Soyez les bienvenus! Vous faites ici, à Rome, la dernière escale de votre longue croisière “aux sources de la foi”. Dans les Actes des Apôtres, Rome est aussi l’ultime étape des voyages missionnaires de saint Paul. En l’an soixante, tout en étant prisonnier, il vient faire partager à la communauté romaine la foi qu’il avait reçue du Seigneur près de Damas, mûrie à Tarse et en Arabie, fait confirmer à Jérusalem auprès de Pierre, prêchée à Antioche et à Athènes, approfondie à Corinthe et à Ephèse. Il allait donner sa vie en fidélité à cette foi, presque, en même temps que saint Pierre, ici même.

Oui, la foi que nous professons depuis vingt siècles nous vient substantiellement des Apôtres, grâce à la fidélité de l’Eglise, dans l’Esprit Saint “ qui est Seigneur et qui donne la vie ”. Mais les étapes de l’expression de cette foi restent liées à des lieux très chers, à des communautés prestigieuses, à des moments importants de clarification et d’unanimité comme le Concile de Constantinople commémoré cette année. Vous avez eu raison de parcourir ces étapes en pèlerins, fraternels et priants, non seulement pour évoquer près des ruines les événements et les communautés du passé, mais pour y rencontrer les communautés-témoin d’aujourd’hui, avec leurs Pasteurs. Je me réjouis en particulier de votre visite au Patriarcat de Constantinople.

De même que l’Eglise est riche de la diversité de ces témoignages qui convergent dans le même Credo, je souhaite que votre foi, puisée aux sources, jaillisse plus pure, plus complète, plus vigoureuse; et que les liens de l’unité se resserrent entre tous ceux qui la professent. Je le disais à Paris: l’Eglise doit respirer avec deux poumons, l’un oriental et l’autre occidental.

Pour ma part, ma mission, vous le savez, est, comme celle de Pierre, de professer hautement la foi au Christ, de confirmer mes frères dans cette foi, afin que l’Eglise soit unie en s’appuyant sur le Roc de la foi et en vivant dans la même charité. Et avec moi, c’est toute l’Eglise qui est à Rome qui doit en donner le témoignage. Je recommande mon ministère à votre prière.

Ouant à vous qui avez été privilégiés durant quelques semaines, faites-en profiter vos frères. Rome est aussi une escale d’où l’annonce de l’Evangile reprend son élan, jusqu’aux extrémités de la terre. Et que vous accompagne la Bénediction de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.

 

© Copyright 1981 -  Libreria Editrice Vaticana

 

top