The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA FÉDÉRATION CATHOLIQUE
POUR L'APOSTOLAT BIBLIQUE

Vendredi, 22 avril 1983

 

Chers Frères et Sœurs dans le Christ,

Je suis très heureux de vous recevoir ici a Rome, auprès des tombeaux des Apôtres, premiers témoins du Christ pat leur prédication et par leur vie.

C’est en effet par la parole de nos pères dans la foi, les grands législateurs, les prophètes et les sages de l’Ancien Testament, les apôtres, les évangélistes et autres “hommes apostoliques” (Cfr. Dei Verbum, 7) du Nouveau Testament, que Dieu même a parlé aux hommes. C’est ainsi, par le moyen d’une parole humaine, d’abord orale, et ensuite écrite, qu’il a révélé aux hommes son amour, sa volonté, son dessein de salut centré sur le Christ, Dieu et homme, Lui-même dernière Parole du Père (Cfr. Hebr. 1, 2). Voilà ce que nous appelons la Bible, confiée à l’Eglise comme “la règle suprême de sa foi”, “en même temps que la Tradition” (Cfr. Dei Verbum, 21). 

C’est pour le service de cette Parole de Dieu, lue et commentée dans l’Eglise, que la Fédération catholique pour l’apostolat biblique a été créée. Vous en êtes le Comité directeur, vous êtes donc les responsables de cette œuvre si importante d’évangélisation et de service ecclésial. Vous en connaissez bien les principes qui l’inspirent, et la méthodologie. Il s’agit en particulier d’aider les évêques et les conférences épiscopales dans la mise en œuvre de leur service de cette Parole, qui leur a été en premier lieu confiée, comme elle a été confiée d’une manière toute particulière à ce Siège de Pierre. Il s’agit surtout de la faire connaître et de la faire aimer, pour qu’elle devienne toujours davantage la source pure de la vie chrétienne et du témoignage quotidien des hommes et des femmes saisis par le Christ. Elle est proclamée chaque jour durant la célébration de l’Eucharistie, mais surtout elle est lue et commentée dans l’homélie de chaque dimanche. Comme il serait souhaitable que tous les membres du peuple de Dieu “s’attachent aux Ecritures par une lecture assidue et une étude soigneuse!” (Dei Verbum, 25). A cette fin, il faut des versions dans les différentes langues, mais aussi des aides pour la lecture, une initiation vraiment efficace, des commentaires brefs et substantiels, des orientations pour que l’application de la Parole inspirée à la vie quotidienne ne soit pas arbitraire ou même infidèle à son vrai sens.

C’est ce que vous tâchez de faire par votre travail délicat et sérieux, au plan international, fréquemment aussi en collaboration fructueuse avec d’autres organisations non catholiques qui ont un but semblable, et parmi lesquelles j’aime à citer l’Alliance biblique universelle.

Oui, chers Frères et Sœurs, votre travail et votre dévouement sont déjà très féconds et utiles à l’Eglise. Ils le seront toujours davantage si vous demeurez fidèles à ce que prescrivent vos statuts, c’est-à-dire si votre service de la Parole de Dieu se fait toujours en rapport étroit avec les évêques et les conférences épiscopales, et surtout avec le Siège Apostolique, auprès duquel vous êtes nés il y a quatorze ans déjà. Ce service, en effet, s’inscrit dans le cadre de la grande mission de toute l’Eglise: proclamer et actualiser la Parole de Dieu, une mission dont le Pape et les évêques sont les premiers responsables.

En invoquant la bénédiction du Seigneur sur vous-mêmes et sur votre œuvre, je veux aussi Lui confier le ministère auquel vous consacrez vos forces, pour que la Fédération catholique pour l’apostolat biblique puisse toujours contribuer à la connaissance et à la diffusion de la Parole de Dieu.

 

© Copyright 1983 - Libreria Editrice Vaticana

 

top