The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE À LOURDES

RENCONTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AVEC LE MAIRE FRANÇOIS AMADIE

Lourdes (France)
Dimanche, 14 août 1983

 

Monsieur le Maire,

Vos aimables paroles me touchent profondément, et la remise de cette magnifique médaille d’or de la ville de Lourdes contribuera à me rappeler l’heureux souvenir de cette visite. Je vous exprime ma vive gratitude.

Je vous prie de m’excuser si je ne pousse pas plus avant la visite de votre belle ville, riche de témoignages du passé et d’aménagements modernes. En bon pèlerin, je dois d’abord me rendre dans l’enceinte des sanctuaires et mon court séjour ne me donnera pas le loisir d’en sortir.

Mais je sais ce que les autorités municipales de Lourdes et les différents services de la ville ont su réaliser pour faire face à l’afflux énorme des pèlerins, aujourd’hui comme en d’autres circonstances. Car, sans oublier les autres aspects de la vie de votre cité, on peut dire que la destinée de Lourdes a été substantiellement modifiée depuis que les événements imprévisibles de 1858 ont attiré des foules de croyants, bien portants et malades, de tous pays. L’histoire nous rapporte que, dans sa propre ville, Bernadette Soubirous rencontra, au début, bien des difficultés pour être fidèle à sa mission reçue de Marie; aujourd’hui son témoignage n’en est que mieux attesté, plus émouvant. En tout cas, depuis longtemps, les responsables de la cité ont compris les services que les pèlerins attendaient d’eux. Et je n’ignore pas, Monsieur le Maire, la part active que vous y prenez, avec votre Conseil municipal. Non seulement il vous faut résoudre les multiples problèmes pratiques qui sont posés quotidiennement par les pèlerinages. Mais le fait que votre ville s’est acquis le titre de cité mariale au plan de l’univers requiert que soit facilitée, sous différents aspects, la tâche spirituelle que l’Eglise a à accomplir en ce lieu.

En vous remerciant, je remercie également tous les Lourdais qui concourent à cet accueil, et notamment les hôteliers qui doivent faire preuve, avec leur personnel, d’une grande disponibilité, durant des périodes d’activité très chargée - comme celle-ci - ou au contraire plus ralentie. Ensemble, vous êtes les héritiers d’une tradition d’hospitalité envers les pèlerins qui caractérise la région des Pyrénées et qui remonte sans doute au temps des déplacements des foules vers Saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins ne sont pas des touristes comme les autres; beaucoup sont de situation modeste; et surtout ils ont des exigences particulières en ce qui concerne le respect de leur démarche religieuse.

Dieu a donné à cette ville une si noble vocation! Puissent ses habitants, qui en sont légitimement fiers, y répondre toujours aussi noblement! Que la Vierge vous y aide! Et je dis aux Lourdais: que le Seigneur vous bénisse, vous et vos familles!

 

© Copyright 1983 - Libreria Editrice Vaticana

 

top