The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À UN GROUPE ŒCUMÉNIQUE

Jeudi, 20 octobre 1983

 

Cher Cardinal Marty,
Chers Frères et Sœurs,

Lorsque, au cours de mon voyage pastoral de 1980, j’ai rencontré à la Nonciature Apostolique de Paris les représentants des autres Eglises en France, j’ai spontanément exprimé cette réflexion: “Ma visite fraternelle au Patriarcat œcuménique de Constantinople m’a donné beaucoup d’espérance. Je me suis trouvé très bien dans cette atmosphère, dans ce milieu qui, évidemment, constitue une grande réalité spirituelle. Une réalité complémentaire: on ne peut pas respirer en chrétien, je dirais plus, en catholique, avec un seul poumon; il faut avoir deux poumons, c’est-à-dire oriental et occidental. Ceci pour évoquer seulement cette visite à Constantinople” («La Documentation Catholique», 1980, p. 634). 

Et voilà que votre groupe œcuménique, dans le cadre de la croisière “Mer promise”, a eu aussi la grâce de découvrir, non seulement les trésors historiques et artistiques des Eglises d’Orient, mais leur âme, leur foi ardente au Seigneur ressuscité, et par Lui, à la Sainte Trinité, leur attention particulière à l’œuvre de l’Esprit Saint en nous, à la vie divine dans laquelle nos vies sont enracinées, notamment par les sacrements, leur dévotion profonde à la Mère de Dieu, leur vénération pour les apôtres Pierre et Paul, André et Jean, leur sens de l’Eglise; et tout cela vécu dans des conditions matérielles et sociales souvent difficiles. Ainsi chrétiens d’Orient et d’Occident, nous apprenons à nous aimer, comme des frères, dans la complémentarité de nos spiritualités, de notre foi qui est pratiquement la même, dans la commune apostolicité. Je suis heureux que vous ayez pu rencontrer mon Frère le Patriarche Dimitrios Ier.

Nous recherchons ensemble la pleine communion, selon la volonté du Seigneur; nous voulons témoigner dès aujourd’hui de notre commun souci de charité, de réconciliation. Le monde, tenté d’incroyance, a besoin de ce témoignage de foi, de prière; notre société, qui souffre tant de cloisonnements et de conflits, a besoin d’hommes et de femmes qui vivent l’amour de Jésus-Christ, la réconciliation avec Dieu et avec tous leurs frères. Vous savez que les évêques catholiques réunis en Synode travaillent en ce moment ce thème fondamental.

Je vous remercie de votre visite. Je prie le Seigneur de vous aider à approfondir votre foi, à élargir votre cœur. Je lui recommande les intentions de vos proches, de vos communautés. Priez aussi l’Esprit Saint de m’assister dans ma charge de successeur de Pierre au service de l’unité de tous ceux qui croient en Jésus-Christ. Et que Dieu Tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit!

 

© Copyright 1983 - Libreria Editrice Vaticana

 

top