The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA PRÉSIDENCE DU CONSEIL
DES COMMUNES D'EUROPE

Samedi,  9 juin 1984

 

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs
,

il m'est particulièrement agréable de vous souhaiter la bienvenue dans cette maison, à vous qui assurez la présidence et l’animation du Conseil des Communes d’Europe.

Parmi les divers plans sur lesquels on recherche actuellement une plus grande unité de l’Europe, les communes constituent un terrain privilégié et prometteur. C’est à leur niveau d’abord que les citoyens prennent conscience de cette marche vers l’unité et en découvrent la possibilité concrète; c’est là qu’ils peuvent sincèrement adhérer à ce mouvement et y contribuer activement. Cela suppose naturellement que soit favorisée la capacité d’initiative des collectivités locales elles-mêmes; et il vaut la peine de poursuivre l’objectif dont on parle souvent: qu’une gestion proche des habitants ne soit pas rendue vaine par la centralisation administrative et par l’extension excessive des dimensions des circonscriptions.

Je suis heureux de savoir que près de 40.000 villes, communes ou circonscriptions dans 11 pays d’Europe sont membres de votre Conseil. Cela constitue déjà un réseau appréciable de relations qui rend possibles de nombreuses initiatives pour la rencontre des personnes de pays différents par delà les frontières. Il est vraiment souhaitable que les hommes et les femmes apprennent à se connaître: ils découvrent ainsi et approfondissent la communauté réelle qui existe déjà entre eux car ils partagent les mêmes aspirations, comme le désir d’une paix durable dans la liberté, pour ne prendre qu’un exemple majeur. Apprendre à se connaître, cela permet d’établir des liens durables entre des communes déterminées et amène à renforcer la confiance entre les peuples par l’estime mutuelle. Une telle confiance entre les habitants, vécue à la base, peut grandement contribuer à limiter et résoudre les conflits d’intérêts qui surgissent parfois entre les Etats.

Vous pouvez être assurés que le Saint-Siège suit avec attention l’action du Conseil des Communes européennes, qu’il l’encourage et souhaite sa réussite. Vos objectifs rencontrent sous bien des aspects l’un des désirs les plus profonds de l’Eglise: aider l’homme à développer ses possibilités, à atteindre sa maturité personnelle afin de s’intégrer dans la communauté plus large, en pleine conscience de ses solidarités et de ses responsabilités, pour y exercer un rôle actif. Le personnalisme chrétien inspiré de notre foi au Christ, idéal et sauveur de l’homme, peut constituer un fondement sûr pour vos efforts en vue d’une unité européenne respectueuse des droits de l’homme.

En vous remerciant de tout cœur de votre visite, je voudrais adresser aussi mes vœux à vos collaborateurs et à tous les habitants des Communes que vous représentez ici. Et je prie Dieu de vous bénir ainsi que vos familles.

Que Dieu nous donne sa paix!

 

© Copyright 1984 -  Libreria Editrice Vaticana

 

top