The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I,
EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

VISITE DU PAPE JEAN-PAUL II 
À LA CATHÉDRALE DE LOMÉ

Lomé (Togo)
Vendredi, 9 août 1985

 

Chers Frères et Sœurs,

1. Rassemblés ce soir, dans la cathédrale de Lomé, nous louons Dieu pour toutes les grâces reçues au cours de ces deux journées de visite pastorale, mais aussi pour toute l’histoire de l’évangélisation de votre pays qui trouve une expression significative dans ce temple de Dieu dont la construction a commencé dès 1901. Spontanément, nous y rendons hommage à la mémoire de Monseigneur Jean Strebler, premier Archevêque de Lomé, qui a inauguré la nouvelle construction en 1956 et dont chacun sait les mérites missionnaires dans l’ensemble du Togo.

Moi-même, en saluant toutes les personnes qui sont présentes ici ce soir, je vous remercie de votre accueil, et surtout de la prière que vous venez d’élever vers Dieu pour le successeur de Pierre. Je suis sur que vous continuerez à prier souvent pour mon ministère.

Et, ensemble, nous prions pour ce diocèse, pour l’Eglise au Togo. Cette cathédrale est le symbole de la “Maison spirituelle” que vous construisez tous, chaque jour, à Lomé, avec votre Archevêque, Monseigneur Dosseh-Anyron: prêtres de cette paroisse, des paroisses de la ville et du diocèse de Lomé, unis dans un même presbyterium, religieux et religieuses voués aux taches apostoliques ou à la contemplation, catéchistes, laïcs engagés dans les multiples services de l’Eglise ou portant témoignage dans leurs professions, jeunes gens et jeunes filles, malades, associations et confréries diverses, tous les baptisés.

2. Je voudrais avoir un mot d’encouragement pour chacun en particulier, mais vous pouvez en deviner la teneur. Que chacun se sente comme une pierre vivante, précieuse, utile, qui contribue à la beauté et à la vitalité de toute l’Eglise! Et à tous, je dis: vivez dans la joie d’être le peuple de Dieu, cette joie que vous exprimez si spontanément, si chaleureusement dans vos célébrations. Vivez en approfondissant la connaissance que vous avez de la foi et la relation personnelle avec Dieu dans la prière. Cette cathédrale, comme toute Maison de Dieu, invite continuellement à la prière, à l’adoration. Vivez dans la fraternité: n’oubliez pas que c’est le signe par excellence auquel on reconnaît les disciples du Christ. Ainsi vous serez une Eglise qui célèbre, qui prie, qui aime.

3. A Lomé, vous formez une Eglise vivante, bien visible, vu le nombre des catholiques. Vous sentez sûrement aussi la nécessité de garder votre communauté ouverte aux autres. Dans la fidélité à votre foi, ne craignez pas d’entretenir un dialogue respectueux et fraternel avec eux. Et tout d’abord avec les protestants: notre foi commune au Christ Sauveur, notre méditation commune de l’Evangile, poussent les uns et les autres à progresser dans un sain œcuménisme, tel que le veut l’Eglise, afin de réaliser peu à peu la volonté formelle du Seigneur: “Qu’ils soient un!”. Et maintenant, ce qui est possible c’est l’estime mutuelle, l’accueil, la charité, certaines formes de prière en commun. Et je pense également à tous les hommes de bonne volonté des autres religions, dont la générosité peut nous édifier, et pour lesquels notre témoignage doit être un chemin vers la foi. Votre Eglise diocésaine, je l’ai dit plusieurs fois, doit demeurer missionnaire

4. Cette cathédrale est dédiée au Sacré-Cœur de Jésus. C’est une précieuse indication, c’est tout un programme! plutôt que de prolonger mon discours, je vous invite à prier avec moi le Sacré-Cœur:

Cœur Sacré de Jésus, image parfaite dans notre nature humaine de Dieu le Père, riche en miséricorde, sois béni pour toutes les grâces de foi, de persévérance, de vocations, que tu as répandues sur ce peuple du Togo. Maintiens-le dans la paix, la joie, l’action de grâce.

Fortifie maintenant la foi, l’espérance et la charité de ceux que tu as appelés à connaître en vérité l’Amour de Dieu.

Continue à répandre en eux cet Amour qui leur donne une attitude filiale envers le Père du Ciel, qui les encourage à prier en enfants de Dieu. Donne à chacun le souci de purifier sans cesse son cœur pour le rendre transparent à l’Evangile, le courage de rompre éventuellement avec ce qui est péché, le désir ardent que se développe la vie de Dieu que tu as mise en eux par le baptême.

Jésus, doux et humble de cœur, réconforte ceux qui sont fatigués, donne-leur le repos que tu as promis.

Rends chacun conscient de sa vocation originale, de son rôle de baptisé, de confirmé, de personne consacrée, de diacre, de prêtre. Resserre leur unité. Elargis sans cesse leur charité à la dimension de cet Amour bienveillant, inlassable, sans frontières, que ton divin Cœur n’a cessé de manifester aux hommes.

Que brûle en eux le feu que tu as apporté sur la terre, la passion de ton Royaume! Qu’ils participent toujours davantage à l’oeuvre de la Rédemption, que tu as réalisée pour eux, sur la croix, au prix de ton Sang! Qu’ils poursuivent leur route vers la plénitude de la Vie où tu nous attires tous, dans le face à face du Ciel.

Amen!

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

 

top