The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I,
EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

SALUT DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX JEUNES DE DOUALA ET DU CAMEROUN

Douala (Cameroun)
Mardi, 13 août 1985

 

Chers amis,
Jeunes de Douala et du Cameroun tout entier,

1. Au cours de la messe, nous avons beaucoup parlé de l'éducation catholique. Nous souhaitons que chacun de vous en bénéficie. Nous avons évoqué tous ceux qui peuvent vous aider à réaliser votre projet de vie, votre vocation. Et d’abord vos parents à qui vous devez la vie; il vous ont donné aussi les soins qui vous ont permis d’épanouir cette vie comme Tobie, et une éducation dont vous resterez à jamais marqués, parce qu’elle est inscrite dans l’affection paternelle, dans la tendresse maternelle. Nous avons fait appel aux responsables de l’école, à vos enseignants, aux paroisses, aux mouvements, à tous ceux qui peuvent vous apporter une orientation, une entraide, une amitié, une expérience de vie.

2. Mais c’est à vous qu’il revient, en grandissant, de prendre en main votre éducation; de puiser dans votre héritage familial, culturel, dans votre formation catéchétique, dans vos études, dans la fréquentation de vos aînés et de vos amis, les convictions qui vous permettront de mener une vie de jeune, d’homme et de femme, digne du projet de Dieu sur chacun de vous.

Car chacun a une place dans la pensée de Dieu, dans la famille de Dieu. Nul n’est en trop, même si, hélas, il ne trouve pas encore de place dans l’organisation du travail. Ceux qui sont chrétiens savent que Jésus les regarde avec amour comme un certain jeune homme de l’Evangile. Il compte sur votre réponse.

Il vous invite d’abord à être loyaux envers les commandements inscrits dans votre conscience: honnêtes, francs et courageux, purs, respectueux des autres, de vos parents, des anciens, des autres jeunes, filles et garçons. Il vous met en garde contre les pièges de ceux qui vous promettent un avenir sans peine, une jouissance sans responsabilité, un succès sans travail, un profit sans partage. Quand certains préfèrent fuir dans l’égoïsme, la passivité, peut-être même dans la débauche, le brigandage, la drogue ou la violence, vous voyez que c’est un malheur, que c’est indigne de l’homme!

3. Mais le Christ - et l’Eglise avec Lui - sait bien que vous êtes généreux. Vous voulez que votre vie serve à quelque chose, à quelqu’un, vous estime capables d’aimer vraiment. Ouvrez les yeux sur ceux qui peut-être sont encore plus défavorisés que vous. Soyez solidaires. Développez votre intelligence et, en même temps, élargissez votre cœur. Le Christ vous invite à faire de votre vie un don, qui soit pour les autres un soutien, qui les réconforte et les épanouisse. Certains envisagent ce don dans l’Eglise pour servir comme prêtre, comme diacre, comme catéchiste; et, chers amis, vous savez combien la moisson spirituelle est grande et urgente. D’autres l’envisagent comme un engagement dans la famille, la société. La société a en effet besoin de vous, pour que cette cité de Douala, pour que vos villes et vos villages, pour que le Cameroun tout entier connaissent plus de prospérité partagée, plus de justice, plus de fraternité.

4. Yes, here you have ample room for action. Stretch out your hands to your friends, to bring them your support. In this way an immense possibility for action lies open to all the young people of the world. International Youth Year is meant to be a special time for this awareness. Young people often feel weak and deprived of means; sometimes they have doubts about themselves, about other people, even about God. Most of them want peace. “Peace and Youth Go Forward Together”, as I wrote in my Message for the World Day of Peace. Young people want fraternal solidarity without restrictions of race or frontiers. They want to unite in order to overcome hunger in the world. They want a world in which there will be respect for man and for his freedom and his conscience. They want a world of truth, without hypocrisy.

My dear friends: do you too want such a world? Do you really want it? Then you must pay the price: the price of generous, rigorous and methodical efforts to reach the truth, to build a civilisation of love, beginning with your own lives. The renewal of the world requires a struggle. Not a struggle against man, but a fight against the evil that is present in us and in the world. It calls for sacrifice.

5. Les chrétiens qui ont mis leurs pas dans ceux de Jésus le savent bien. La croix est sur le chemin et, avec la croix, la conversion, le pardon. Mais aussi la résurrection. Jésus a ouvert les voies d’une Vie nouvelle, d’une fraternité: elles ne seront plus jamais obstruées. Il a ouvert les portes d’un monde d’enfants de Dieu. Elles ne seront plus jamais fermées.

Je vous le dis, amis, ne craignez pas ce monde-là! Faites confiance au Christ, l’Ami de votre jeunesse, restez ses familiers dans la prière. Oui, prenez le temps de prier, de méditer ensemble la Bible, de participer à l’Eucharistie dominicale. Approfondissez votre foi, à la mesure de votre culture, convaincus qu’il n’y a pas d’opposition entre la foi et la science. Ne vous laissez pas séduire par n’importe quelle doctrine intellectuelle. Faites confiance à l’Eglise: malgré ses imperfections, elle vous transmet le Message du Christ et ses sacrements de façon certaine. Comme dit un proverbe de chez vous: “Ne repousse pas la pirogue qui t’a ramené sur l’autre rivage”. L’Eglise n’est pas une secte née d’hier, elle est le grand courant de Vie qui vient du Christ par les Apôtres. Et j’ose dire: ne vous contentez pas de recevoir. Ne restez pas au bord du chemin. Vous êtes l’Eglise. Construisez-la dans votre milieu avec vos prêtres, vos aumôniers, vos professeurs chrétiens, vos mouvements catholiques. Soyez à votre tour des apôtres pour ce monde nouveau.

Un jour, saint Pierre, comme Jésus, a dit à un boiteux de Jérusalem: “Lève-toi, et marche!”. Le successeur de Pierre est venu vous dire à chacun aujourd’hui: “Lève-toi, et marche!”. Que le Seigneur, par son Esprit, soit ta joie, ton amour, ta force! Qu’il te bénisse! Qu’il vous bénisse tous, jeunes gens et jeunes filles, enfants de Douala et de tout le Cameroun!

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

 

top