The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I,
EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

CÉRÉMONIE DE DÉPART

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II

Aéroport de Yaoundé (Cameroun)
Mercredi,
14 août 1985

 

1. Au moment où je quitte le Cameroun pour visiter d’autres pays africains, j’exprime mes vifs remerciements et ma satisfaction à tous les Camerounais.

A vous-même, Monsieur le Président de la République: vous m’avez si bien accueilli dans ce pays confié à votre haute responsabilité! Vous avez disposé les choses pour que je puisse rencontrer largement vos compatriotes en quatre chefs-lieux du pays, dans un climat de sérénité. Avec Votre Excellence, je remercie toutes les Autorités nationales et locales qui ont veillé sur le bon déroulement de ce voyage et qui, bien souvent, ont tenu à honorer de leur présence nos rassemblements. Je voudrais nommer tous ceux qui ont pris part aux travaux et aux services que requéraient mes déplacements, la sécurité, le service d’ordre, l’aménagement des lieux, la diffusion de l’événement par les communications sociales. Je remercie tous ceux dont le sentiment religieux ou l’idéal humanitaire ne s’exprime pas dans la foi catholique mais qui sont venus au-devant de moi avec bienveillance, pressentant sans doute que nous sommes tous à la recherche du bien de l’homme selon le plan de Dieu. Je leur redis mes sentiments fraternels.

2. Je suis venu en visite pastorale spécialement pour les frères et sœurs de ce pays qui partagent ma foi et qui forment l’Eglise catholique au Cameroun. J’ai su qu’ils s’étaient soigneusement préparés à cette visite, dans chaque diocèse, dans les paroisses, les mouvements. C’est sans doute ce qui a contribué le plus à faire de nos rencontres des moments d’intense communion dans la prière, dans la fraternité, dans la joie. Vous avez semblé heureux de pouvoir rencontrer chez vous le successeur de l’Apôtre Pierre, parce que vous vous sentiez ainsi plus proches du Christ Jésus, le Chef invisible de l’Eglise, et de tous les chrétiens qui forment un même Corps avec Lui. Moi, en tout cas, j’ai été témoin, avec une grande satisfaction de tout le travail missionnaire accompli ici, de tout l’engagement actuel de votre Eglise.

3. Regardons maintenant l’avenir. Comme je l’ai dit à vos évêques, hier soir, je vous invite à étendre l’évangélisation si bien commencée, afin que le message de Jésus parvienne à la connaissance de tous vos compatriotes. Je vous exhorte aussi à approfondir l’évangélisation dont vous avez vous-mêmes bénéficié, afin que s’opère une symbiose plus grande encore entre votre foi et votre âme africaine, vos coutumes africaines, toutes les valeurs naturelles que vous portez en vous et que le Christ vient transfigurer par sa présence. Enfin, je vous encourage à faire face aux nouveaux problèmes pastoraux que posent à votre pays les changements de la vie moderne, urbaine, et l’accès de tant de jeunes aux études.

Dans quelques années, vous allez célébrer le centenaire de l’évangélisation au Cameroun. Puisse ce jubilé être un nouveau motif de fierté et d’action de grâce, et le point de départ d’un nouvel élan missionnaire, dont il faudra que vous-mêmes vous fassiez profiter un jour d’autres pays!

4. All of this is possible because God has given you the Holy Spirit who lives in you to assist you always with his light and his strength. In order to correspond to this gift, accept ever more the word of God. Do not stop praying. With your priests, take on your responsibilities as Religious, as catechists, as lay men and women within your communities, so that they may be lively and hospitable communities which radiate the charity of Christ. And gather together, like a family, around your Bishops, whom God sends to you to be your leaders and guides. With them you remain united with the Bishop of Rome and with the universal Church.

5. Que Dieu vous garde tous dans sa joie et sa paix! J’ai une pensée affectueuse et une bénédiction particulière pour ceux qui, dans vos familles et vos communautés, sont malades, dans l’épreuve, et qui n’ont pu se joindre à nos rassemblements.

Que le Très Haut permette au Cameroun de réaliser une heureuse croissance! Qu’il assiste ses dirigeants! Qu’il inspire chaque Camerounais dans sa propre conscience afin que ce soit toujours le bien qui l’emporte dans son action, et qu’ainsi la justice, la paix, la fraternité imprègnent la vie sociale du pays et que Dieu y soit honoré comme il convient!

Je continue à prier à toutes vos intentions.

A tous, de grand cœur, merci.

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

 

top