The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE AUX PAYS-BAS

CÉRÉMONIE DE DÉPART

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II

Aéroport de Findel (Luxembourg)
Jeudi 16 mai 1985

 

Mesdames, Messieurs,
Chers amis luxembourgeois,

Nous venons de passer ensemble deux journées dont je garderai un merveilleux souvenir. J’ai pu découvrir, même en peu de temps, la terre du Luxembourg, avec ses hauts lieux historiques et aussi les lieux de la vie économique et du service de la communauté internationale. Mais je suis surtout heureux d’avoir pu prendre contact avec vous, amis Luxembourgeois, et avec ceux qui, venus d’autres nations, vivent parmi vous. Vos vivantes traditions et votre activité créatrice rendent votre pays vraiment attachant. En vous quittant ce soir, je sais que je n’oublierai pas le peuple chaleureux du Grand-Duché.

Vous avez réservé à l’Evêque de Rome un accueil auquel j’ai été très sensible, et je vous en remercie. Je voudrais exprimer spécialement ma gratitude à Leurs Altesses Royales le Grand-Duc Jean et la Grande-Duchesse pour les égards délicats qu’ils m’ont prodigués ainsi que le Gouvernement du Luxembourg. A Monseigneur Jean Hengen et à tous ses collaborateurs, je redis aussi combien j’ai apprécié le soin qu’ils ont mis à préparer ma visite tant sur le plan pastoral que dans son déroulement pratique. Et je voudrais remercier de tout cœur l’ensemble des personnes qui ont contribué à l’organisation et à l’animation de ces journées, en assurant de nombreuses tâches, souvent très discrètement.

Grâce au thème de ce pèlerinage auprès de l’Eglise luxembourgeoise, nous avons médité tout ce que nous apporte le Notre Père. En commun, nous avons célébré la fête de l’Ascension du Christ. J’espère que notre rencontre aura été un moment de vraie rencontre de Dieu. J’espère que nos rassemblements seront un jalon sur la route de l’Eglise en votre diocèse, et une invitation à toujours mieux accueillir dans votre vie d’hommes le Règne de Dieu. En vous quittant, je vous laisse la consigne que l’Apôtre Paul donnait aux Corinthiens: “Veillez, soyez fermes dans la foi, soyez forts, faites tout avec amour. Dans cet esprit, je vous encourage à donner une nouvelle jeunesse, une nouvelle générosité à votre communauté chrétienne.

Allen Luxemburgern wünsche ich Glück und Zufriedenheit für sich selbst wie für ihre Familien. Ich wünsche euch, daß ihr es versteht, mutig für das Gemeinwohl zu wirken und seine Solidarität zu leben, die die Grenzen jeder einzelnen Gruppierung übersteigt. Ich wünsche euch die frohe Erfahrung friedlicher Verständigung und gegenseitiger Bereicherung zwischen den Menschen unterschiedlicher Traditionen. Ich wünsche euch die Freude, in jedem Menschen einen Bruder zu erkennen.

Über Luxemburg rufe ich die Hilfe Unserer Lieben Frau, der Trösterin der Betrübten, herab: Sie begleite euch in euren Sorgen und in euren Freuden!

Ich bitte Gott, eure Treue zu stützen, euer Leben als Christen zu erleuchten, euch die Kraft der Hoffnung zu schenken, euch im Frieden zu erhalten! Ich bitte den Herrn, euch zu segnen!

Que Dieu bénisse et protège le Luxembourg et tous ses habitants. J’ai le plaisir de vous annoncer une bonne nouvelle qui, je pense, vous réjouira tous: en conclusion de ma visite pastorale au Luxembourg, à la date d’aujourd’hui, je donne à Mgr Jean Hengen, Evêque de Luxembourg, le titre personnel d’Archevêque. En honorant ainsi votre Evêque, je veux honorer le Diocèse qui travaille en collaboration avec lui.

 

Copyright © Libreria Editrice Vaticana

 

top