The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE AUX PAYS-BAS

SALUT DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX HABITANTS DE LIÈGE

Dimanche 19 mai 1985

 

Chers habitants de Liège,

On dit de votre ville qu’elle est la “Cité ardente”. N’est-elle pas à l’image de son bon peuple, réputé accueillant, prompt à l’enthousiasme, boute-en-train et le cœur sur la main?

Pour ma part, je vous remercie de votre chaleureux accueil. L’Evêque de Rome salue les Liégeois et les Liégeoises assemblés place Saint-Lambert sur les vestiges gallo-romains qui témoignent de l’ancienneté de leur histoire, et à l’endroit où l’évêque saint Lambert a versé son sang.

Je salue Liège, “Fille de l’Eglise romaine”, terre de la foi en Jésus-Christ. C’est chez vous qu’est née la Fête-Dieu, bientôt répandue dans l’Eglise universelle, et qui nous invite toujours à l’adoration du Seigneur présent dans le Saint-Sacrement. Terre aussi de l’attachement affectueux et confiant à la sainte Vierge Marie. Vous la vénérez dans vos églises, d’Outremeuse à Saint-Martin, et notamment à Banneux, mais vous l’avez voulue aussi présente à votre vie quotidienne par les nombreuses “postales” que vous avez érigées dans vos ruelles. Je rends grâce à Dieu également pour le dynamisme de votre foi qui a poussé de nombreux fils et filles de votre pays à porter au loin la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, y compris dans mon pays natal dès le XIe siècle.

Je salue, au milieu de vous, mon Frère dans l’épiscopat, Monseigneur Guillaume-Marie van Zuylen, avec tous ceux, prêtres, religieux, religieuses, séminaristes, laïcs, qui coopèrent à la mission de l’Eglise, en ce diocèse marqué dans les temps modernes par l’industrialisation. Et je tiens à évoquer la mémoire du grand pasteur qu’a été Monseigneur Louis-Joseph Kerkhofs.

Je salue les responsables civils de la cité et de la province de Liège qui ont tenu à honorer ma visite.

Je salue Liège, éprise de liberté et de démocratie, profondément attachée aux valeurs humaines. “Fille de la Meuse” et proche des frontières, elle est ouverte sur le monde, invitée à demeurer fraternelle et accueillante.

Ses savants, ses artistes, ses musiciens, ses écrivains ont fait d’elle un haut lieu de la culture européenne. Le courage et le savoir-faire de ses ouvriers et artisans, mineurs, forgerons et orfèvres, ont fait sa renommé et l’ont conduite à la pointe du progrès industriel.

Durement confrontés aujourd’hui à la crise, notamment du charbon et de la sidérurgie, vous vous engagez dans une phase de renouvellement, héritiers de la détermination et de l’ingéniosité de vos ancêtres qui surent sortir vainqueurs de tous les bouleversements qu’a connus votre cité au cours de son histoire millénaire. Je viens à Liège, précisément pour découvrir et encourager les nombreuses initiatives des hommes et des femmes de votre pays résolument engagés dans la construction d’un monde plus juste, plus fraternel, plus heureux, plus conforme au plan de Dieu. Je vais maintenant rencontrer les représentants de ce laïcat.

Mais à tous les habitants de Liège et de la région, à toutes les familles, aux enfants et aux jeunes, et spécialement aux malades, aux handicapés et à tous ceux qui connaissent l’épreuve, j’offre mes vœux cordiaux. Je demande au Seigneur de vous réconforter, de vous inspirer dans vos responsabilités, de vous bénir, de vous combler de sa paix et de sa joie!

 

Copyright © Libreria Editrice Vaticana

 

top